Splurge - Puffy

Publié le par Twinsunnien

Le CD.

Le CD.

Oh, tiens, ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un album de Puffy, duo féminin japonais qui chante majoritairement ensemble, euh, en même temps quoi, en ayant deux timbres de voix se complétant bien, il faut avouer que si ce n'était pas le cas, elles n'auraient pas connu une grande carrière. Euh donc, cet album est sorti en 2006 et nous y verrons pas mal de bons titres finalement, Nice Buddy, Mogura et même la très belle reprise de Basket Case de Green Day en 15ème titre bonus.

Radio Tokyo est un titre qui débute par un peu d'électro avant finalement de voir son rythme ralentir, intégralement en anglais, je ne me risquerai pas à une traduction ni même à une compréhension de ces paroles. Le refrain va bien, reste en tête, Calling Radio Tokyo nananananana, si si, ce n'est pas très dynamique mais pourtant la chanson me fait penser à quoi comme titre, argh, je ne me souviens plus, peut être un soupçon de David Bowie, oh, si, un titre de Bon Jovi, Captain Crash and the beauty queen from Mars, une partie du refrain me fait penser à ce titre du moins. Ah un moment il n'y a plus de paroles et là je repense à du Queen pour le coup, un titre aux influences très occidentales donc, très bonne chanson qui parfois fait des petits tours dans mes listes de lecture.

Nice Buddy est lui aussi un très bon titre, plus relevé au niveau du rythme, il y a un son un peu, comment on dit, Ska je trouve, la guitare sonne un peu comme ce style musical, et le refrain, excellent, lui aussi reste en tête même si on ne comprend pas le japonais, pour le coup nous tenons là un de mes titres préférés du duo.

Vidéo de PufyAmiYumiVEVO.

Tokyo I'm on my way avec sa phrase de refrain revenant sans cesse pourrait énerver, mais non en fait, le titre est rigolo, on passe du rythme un peu rock, à la pop, pour nous donner une petite envie de remuer l'arrière train très agréable, encore un très bon titre.

Shall we dance? est plus pop, avec toujours un son de guitare électrique, la chanson est bien dynamique mais pourtant n'est pas si entêtante que cela, un très bon titre pop/rock mais mois intéressant que ce que nous avons pu entendre jusqu'alors.

Koi no etude est plus lent, plus mou même, une balade au son plus asiatique, avec un petit son électronique agréable, mais c'est le chant faisant preuve d'une petite émotion qui rend la chanson bonne, mais on s'ennuie un peu quand même. On passe vite cette piste donc.

Oui Onna machine gun accélère quelque peu, mais ça semble être le désordre quand même, en plus la composition fait penser à du vieux rock étasunien, pas spécialement intéressant, le titre ennuie en fait, ne possédant rien d'intéressant, disons que ça change un peu de ce que l'on a écouté, mais ce n'est pas à mon goût.

Sunday in the park est plus acoustique, mais les voix sont un peu trop calmes pour nous sortir de la torpeur des précédents titres (qui étaient pas top), donc on zappe aussi vite ce titre qui comme les précédentes chansons n'est pas impérissable.

Heureusement arrive le très foufou et surtout agréable, Mogura Like, un chant et une compo plus dynamiques nous réveillent enfin, ce n'est pas trop tôt, le refrain est juste entêtant comme il faut, et comme je l'ai dit c'est un titre dynamique enfin agréable à écouter, j'adore.

Vidéo de PufyAmiYumiVEVO.

Manque de chance on tombe sur Missing you baby, une balade jolie hein, mais bon, si certaines balades savent retranscrire une grande émotion, le seul truc qui vous fera avoir les larmes aux yeux c'est de trop bailler, on passera vite cette chanson donc.

Soshun Monogatari s'introduit par un chœur très pop, qu'une grosse guitare électrique n'empêche pas d'être mou, par contre niveau chant sur le refrain c'est pas mal du tout, mais en gros le titre ne reste pas en tête et n'est pas très intéressant à écouter je trouve, une fois de plus on s'y ennuie quoi.

Mogura est plus reggae je trouve, ragga, et merde, je sais pas le terme exact, à moins que ce ne soit du ska, purée, je suis naze en terme de style musicaux, et sachant que je n'aime pas trop ces rythmes hachés, là, ça fonctionne dans mes oreilles, le refrain est entraînant, puis musicalement parlant c'est frais quoi, comme de la neige. Oui bon, ça ne veut rien dire, mais ce n'est pas un titre ennuyeux, pas excellent non plus, mais il s'écoute.

Rakuda no kuni est une pure balade pour le coup, sauf que, est-ce le fait que les chanteuses sont enfin séparées vocalement parlant, ou la guitare acoustique, mais cette fois ci il y a une vraie et belle émotion, on ressent quelque chose sans piger les paroles. C'est peut être le titre le plus mou, mais aussi le plus émouvant, à écouter tant il est surprenant est agréable. Une très belle chanson.

Security Blanket, au delà du fait que je pense à Linus et sa couverture de sécurité (dans Snoopy), le titre met un peu de temps à démarrer quand même, frôlant même le zapping pur et simple, et en fait ce serait une erreur, car quand ça part, ça part, on pense à Avril Lavigne, Green Day, Sum 41, bref le meilleur de la Pop/Rock qui va plus sur le Rock quand même (j'aime bien dire n'importe quoi). On notera que comme pour le titre précédent toutes les paroles ne sont pas chantées en duo, ce qui rend le titre encore plus frais et surprenant. Une belle chanson méconnue qui mérite qu'on y jette une oreille ou les deux si on peut, j'aime bien.

Hajimari no uta est un tie up d'un film Pokémon, et si il commence tranquillement, on retrouve le côté Pop/Rock avec grosse guitare assez vite, lançant notre popotin dans un "j'ai envie de bouger" que l'on réfrénera difficilement et ce même avec la partie un peu plus calme en milieu de chanson. Un très bon titre agréable à entendre.

On termine donc l'album sur une chanson bonus, la reprise de Basket Case de Green Day, plutôt fidèle et surprenante avec deux voix féminines. Cette ode punk, parle de dépression, de drogue, de folie, bref, c'est étonnant de la part d'un groupe que l'on pense "policé", purée, ça ne veut rien dire, mais oui, c'est très sympa, et j'avoue que c'est du (très bon) niveau de la reprise de ce même titre par Avril Lavigne. Étant plutôt fan de Green Day, j'aurai pu craindre une telle reprise mais non en fait, ça le fait, j'adore toujours ce titre.

Cet album marque les 10 ans du groupe (1996-2006), et même si quelques chansons ne sont pas au niveau des meilleurs titres de ce disque, dans l'ensemble il y a assez de pistes retenant l'attention pour justifier l'achat de cet album. 15 titres, 53 minutes, pas intégralement de bonheur vu que parfois on baillera, mais Radio Tokyo, Nice Buddy, Mogura Like, Mogura, la grosse émotion sur Rakuda no kuni, la surprenante Security Blanket, mais aussi Hajimaru no uta et l'excellente reprise de Basket Case, ça fait du bon son à écouter avouez le. J'aime bien cet album même si j'avoue ne pas l'écouter énormément, pourtant je pense que Nice Buddy est un des meilleurs titre du groupe. Si vous aimez Puffy, vous pouvez l'acheter les yeux fermés, si vous voulez découvrir le groupe, bah aussi, vous pouvez l'acheter les yeux fermés, très bon album donc.

@+

Vidéo de ghostshell.

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article