Suicide Squad

Publié le par Twinsunnien

Image de www.allocine.fr.

Image de www.allocine.fr.

Dans sa volonté de contrer Disney avec Marvel, la Warner Bros veut aussi lancer un univers de super héros, le DC Universe, débuté avec Man of steel, continué via Batman v. Superman : L'aube de la justice, voilà donc le troisième film issu de l'arc voulu par Warner, afin de mieux introduire la Justice League. C'est à travers un produit peu commun, Suicide Squad ou la Force X, que l'on étoffe ainsi l'adaptation DC au cinéma. L'idée est de créer une force spéciale composée de méchants que le gouvernement contrôlerait à sa guise. Du moins c'est ainsi que vend Amanda Waller ce projet au gouvernement. Sorte de Nick Fury quoi, mais prenant des méchants pour faire des Bad Avengers en gros. Si sur le papier l'idée est cool, la bande annonce m'avait méchamment donné envie. Surtout quand on sait que David Ayer n'a pas été trop mauvais sur Fury son précédent film. Le film est sorti en août 2016, et j'avais prévu de le voir avant que des critiques assassines ne m'en dégoûte. Je m'étais promis de ne pas craquer sur la vidéo, mais voilà que sur priceminister ils remboursent en super points l'intégralité du prix de la location, certes en SD, mais quand même, via la plateforme VOD Wuaki (Wuaki = Rakuten group = Priceminister si vous l'ignoriez), et le pire c'est que ça marche, du coup j'ai vu ce film gratuitement, en VF (il n'y avait que la VOST en anglais, oui, avec des sous titres en anglais) et en SD, mais après tout c'est gratuit, donc ça passe. Alors donc, catastrophe ou médisance d'une immense majorité des critiques? On voit ça après la bande annonce.

Vidéo de Warner Bros. France.

Bon, j'ai vite résumé, mais le principe de réunir des méchants, de les contrôler et de pouvoir les jeter comme des chaussettes usagées est intéressant. Et donc on nous présentera les personnages. En se concentrant pas mal sur Deadshot (Will Smith) dont on ne comprendra jamais pourquoi il est considéré comme un méchant, après tout Batman aussi bute des gens, enfin bon, le mec il a du cœur et sait se servir des armes à feu. Il y aussi Harley Quinn, anciennement psychologue à l'asile Arkham, elle a notamment traité le Joker, qui est arrivé à la manipuler par amour, résultat il l'a lobotomisée, plongée dans un bain d'acide, et la contrôle entièrement. Enfin bon, je suis sûr que vous trouvez mes explications ou présentations confuses, mais tout n'est pas dit d'un coup, il y a des pièces de puzzle cachées le long du film, qui est un joyeux bordel narratif et dont la réalisation ne cesse de nous perdre, mais nous y reviendrons. Je dois causer des autres personnages? Euh, ah, si, Diablo, qui possède un pouvoir incendiaire, si, lui il sert à quelque chose, parce que machin crocodile et boomerang man, j'ai bouffé leurs noms, bah en fait on s'en fout un peu et le réalisateur aussi on dirait.

On nous raconte les arrestations de ces bad guys, avec une apparition de Batman bien sympa je trouve, par contre le coup de Deadshot c'est ridicule et le jeu des acteurs est à chier, mais bon. On passe donc la première partie du film à enchaîner la présentation des personnages, comment ils se sont retrouvés enfermé en prison, la mise en place du plan Force X. Cette partie, où le (télé)spectateur doit ressentir de l'empathie pour ces "héros" est trop hachée, on enchaîne les personnages sans presque avoir le temps d'enregistrer leurs noms. Pire, on devine très vite que seuls Deadshot et Harley Quinn auront de l'importance. Le mec qui escalade, on le découvre avant qu'il ne rejoigne l'équipe, et on pige que l'on a pas de flashback pour lui car il se fait dézinguer rapidement. Oui, alors aussi, pour mieux être sûr de les contrôler, on leur implante une puce explosive, sorte de laisse pour toutou quoi, et on leur donne un chaperon hyper balèze du nom de Flag, qui de comme par hasard sort avec une archéologue qui est possédée par une sorcière. Et là attendez, c'est le gros bordel, car la sorcière est contrôlée par Amanda Waller qui a son cœur a portée de main, parce que putain elle est d'une puissance incroyable cette sorcière. Ceci n'empêchera pas cette dernière de faire revenir son frère dans ce monde, ce qui va créer un gros bordel à Midway City. Tout ça pour finalement mieux libérer sa sœur et en profiter pour dominer le monde. Oui, une fois de plus c'est le bazar dans ma tête, mais je vous assure que dans le film aussi c'est le bazar.

Prenons par exemple Flag, un coup il a les cheveux longs, puis on le voit dans le métro avec sa meuf et une bombe, finalement sa meuf (la sorcière) en profite pour se faire la malle, et on pige rien, sauf que la scène sera expliquée via un flashback un peu plus loin dans le film, bordel, vous pouviez pas nous montrer ça avant, ça paraîtrait moins confus. Puis avant que l'escadron suicide ne soit au complet, on retrouve Flag, cheveux court cette fois ci, putain, je l'ai pas reconnu le mec, j'ai cru que c'était un autre gars en fait. Je ne parle pas du désordre du début où l'on nous présente les personnages sommairement et de façon inintéressante je trouve, c'est maladroit et presque chiant en vérité. Ah, si, il y a les passages avec le Joker (Jared Leto) qui sont pas trop mauvais, mais le futur antagoniste de Batman est comme l'homme chauve-souris, trop peu présent à l'écran pour que l'on soit effrayé ou que l'on s'attache à lui. Je repense à cette scène de l'hélicoptère détourné qui explose nous faisant croire à la mort du Joker, genre sans qu'il n'ait affronté Batman? Vous nous prenez pour des faisans justement. À propos d'hélicoptère, l'arrivée à Midway City est mouvementé pour notre escouade, et là, la scène est d'un pitoyable effarant. Aucune intensité, pas de tension dramatique, rien, pire, on nous fait sortir les personnages tranquillement, genre ils viennent de se crasher, de faire des tonneaux avec l'hélico et ils sont fringuant comme si ils sortaient d'un sauna.

En fait oui, le gros problème du film, c'est qu'il possède un manque de rythme et d'émotion qui le rendent plat. Voilà. Ce film est plat, on n'a jamais peur pour les personnages, vu qu'on s'en fout en fait, on comprend rien, on nous jette des personnages en 2 secondes "elle c'est Katana, elle assure mes arrières", euh et la puce explosive elle fait quoi? Le tapin? Ah, pour Katana on nous offre un petit flashback, voilà, démerdez vous pour vous attachez à elle. Oh, et la puce explosive, a un moment Harley arrive à s'évader car le Joker a désactivé le puce de sa compagne, après finalement l'hélico est abattu, l'ancienne psy s'en sort, et puis arrive la scène du bar, dans laquelle Flag menace à nouveau de faire sauter cette puce et on voit Harley s'en inquiéter, alors qu'elle n'est plus active, putain c'est con hein. Et c'est ça tout du long.

On a droit à un superbe affrontement final. Euh non en fait, le frère de la sorcière qui est immense, difficile à buter, voir impossible, bah d'un coup Diablo devient hyper balèze, mais genre encore plus balèze que ce qu'il avait pu montrer quand Deadshot l'a un peu poussé à bout. Il est à noter que Diablo est le personnage le plus intéressant avec Harley Quinn dans ce film, en même temps ça ne vole pas bien haut, mais c'est lui qui brise le sortilège de la sorcière qui leur promet un vie meilleure, mais bon, donc, le frère est buté, de façon hilarante, avec une bombe et le sacrifice de Diablo, qui sera le seul suicide de cette escadron qui porte mal son nom du coup. Et reste donc la grande méchante, la sorcière. Qui peut se téléporter, faire des trucs ouf, comme désarmer tout le monde (ce qu'elle mettra dix plombes à se rappeler à priori), pour finalement se faire entuber par Harley. A un moment, on ne pige plus où est le cœur d'ailleurs, surtout qu'on nous sort pour climax final de ouf, un ralenti sur Croco machin qui jette une bombe dans le vortex pendant que Harley jette son flingue à Deadshot qui fait mouche et ainsi empêche le monde de sombrer dans le chaos. Pendant que les autres regardent. Ah, si, boomerang veut prendre une montre cachée sous un banc (elle sort d'où cette montre?) et retrouve le cœur de la sorcière, qu'il donne à Flag, celui ci sera contraint de réduire en poussière ce cœur, tuant sa compagne par la même occasion, et là, bienvenue chez les Bisounours, non, en fait l'archéologue n'est pas morte, et bon, Waller non plus, du coup les méchants retournent en taule avec des aménagements quand même, et le Joker (oh, il n'est pas mort lui? Surprenant) vient sauver Harley, histoire que le prochain film Justice League soit sympa à voir. Ah, et on voit Bruce Wayne à la fin qui fait du chantage auprès de Waller pour trouver les futurs membres de la Justice League, introduisant ainsi le prochain film du DC Universe.

Je vous ai spoilé, mais bon, je déconseille ce film, oui, il introduit Harley Quinn, le Joker et Waller, mais putain, le script à chier, la réalisation bordélique perdant le (télé)spectateur et surtout l'absence totale d'émotion (aussi bien de l'empathie que de la peur) envers les personnages, tout ceci fait que le film, qui pourtant ne m'a pas endormi, est nul, mauvais, inintéressant. Le plus gênant c'est qu'il est au milieu d'un univers sympa, mais on ne comprend jamais les enjeux, faute d'un script clair, et peut-être même du montage qui mélange un peu tout. Un film à éviter, sauf si vous pouvez le voir gratuitement car si vous avez aimé Man of steel et Batman v Superman, il possède une petite importance dans les œuvres à suivre. Par contre il n'est pas drôle comme un nanard, ni même impressionnant comme un Emmerich ou Bay, en bref, il n'a rien pour plaire, à éviter. Je n'ai pas aimé sans le détester, c'est juste un mauvais film.

@+

Publié dans Cinéma

Commenter cet article