Perfect World - SCANDAL

Publié le par Twinsunnien

Le DVD.

Le DVD.

En exclusivité mondiale pour ASHOU, je vais faire un live report en direct, prenant le concert du Perfect World du groupe SCANDAL. Merde, comme je fais cette chronique dans les conditions du direct, j'ai plus l'année, 2016 il me semble, et donc nous voilà parti pour 2h17, ça sent la chronique bordélique, mais on va essayer hein, puis promis, je ne recommencerai plus.

Donc, le pire c'est que je vais essayer de deviner les titres sans tricher, et là ça commence mal, après une scène de 2 minutes faisant monter la température, euh non en fait on s'emmerde un peu pendant 2 minutes, les filles arrivent et débutent par Image je crois, j'ai l'image du clip avec les enfants et les costumes ridicules. Parlons ridicule, bien pour une fois elles sont bien sapées, sobrement. Le son est très bon, en plus j'en profite d'avoir mon Surround avec caisson de basses pour bien savourer. Mes oreilles sont contentes en tout cas. Argh, dire que je vais devoir me relire, et surtout ne pas trop me censurer, car je dis des trucs chiants. L'écran géant est joli, mais je ne vois pas l'utilité des images diffusées, enfin bon. Aussi, nous sommes dans une salle qui me paraît plus petite que le concert en DVD précédent, euh, Haruna vient de dire Thank You, c'est aux USA ou bien ? Ouch, Shunkan Sentimental, là c'est du lourd, mais attendez, je vais saisir le boitier DVD, donc la salle est, putain c'est écrit en japonais. Oui, c'est très con comme remarque sachant que c'est un import japonais, mais bon, pas grave. En tout cas, malgré l'écran géant, nous sommes dans un concert moins spectaculaire, mais tout aussi efficace pour l'instant, Shunkan Sentimental me file des frissons, c'est fou.

Probablement le meilleur titre Rock du groupe, le premier single en major, je parle de DOLL évidemment. Tain mais pourquoi tu dis que c'est Scandal, genre les mecs qui vont à un concert du groupe ne savent pas qui est ce groupe, en plus là Haruna elle cause pas français, je pige rien, ya que Rina la pauvre qui doit tenir le rythme, ah, ça se lance enfin. Comment j'ai su que c'était DOLL ? Bah en prenant le boitier du DVD pour vous dire la salle de concert (que je n'ai pas su décrypter) j'ai lu que le prochain titre serait DOLL. De la triche ? Ah oui, mince, bah j'ai menti. En tous les cas on ne m'enlèvera pas l'idée que ce titre envoie un putain de son, la vache, grosse énergie. Même pas un quart d'heure et j'ai déjà écris tout ça ? Je vais devoir me calmer. Note à toi lecteur (ou -trice), je viens de monter le son, c'est plus fort que moi. J'adore ce titre. Faire des phrases courtes. Yoda style. Ouuuuuuuu, le tout aussi puissant Everybody say yeah ! arrive, avec son refrain de maladeuh, ça va chanter je vous le dis (pratique, c'est Everybody say yeah qu'il faut dire), euh, la faute à l'augmentation du son, mais purée, j'entends très très bien la basse de Tomomi. Je ne pige toujours pas l'utilité de l'écran géant derrière, pas grave. Marrant, je corrige mes fautes de frappe en même temps. Si la scène paraît plus petite que le précédent concert DVD, la salle est vachement grande quand même.

Voilà un titre que je ne connais pas très bien, j'ai cru que c'était le Scandal no thema, mais il se nomme Standard, oui j'ai encore triché. Plus une chanson collégiale, visant à faire partir pisser le public que réellement intéressante à entendre le cul vissé sur son canapé. Pourtant il y a de l'énergie, mais nope. Ah si, la fin déchire je reconnais, avec le yeaaaaaaah, finalement c'était sympa. Changement d'instruments, passerait-on aux titres plus calmes ? Oui, c'est bien, on sait que vous vous appelez Scandal. Pétard, heureusement que Kikka fait pas pareil sinon ça m'énerverait, hein, elle fait pire ? En même temps je n'ai pas vu beaucoup de live d'elle. Donc, si j'écoute bien Haruna, c'est le Budokan, une salle immense, et dire que je disais que c'était petit au début. Bon, la salle est bien chaude, on constate qu'il y a des filles, mais plus de mecs quand même. Haruna se démène et donne de la voix, même si je ne pige rien. Là tout le monde est content, tant mieux pour eux. Elles viennent de dire merci. Ouh, passage sérieux, Haruna cause et voilà... j'attends que ça passe quoi. Tu m'étonnes que leur concert soit passé de 1h15 à 2h15, vu comme elle cause la chanteuse. Ouf, ça repart. Enfin j'ai envie de dire. Mwahahahaha, je connais pas le titre, et je peux pas tricher c'est écrit en japonais sur le boitier DVD. Le son envoie méchamment du lourd il faut reconnaître. Là je m'aperçois que j'ai beaucoup perdu en SCANDAL, avant je connaissais les titres, là je sais qu'il existe, mais je suis incapable de dire sur quel album.

Merde, Honto wo je sais plus, LA chanson de Mami (je ne l'avais pas encore citée), la guitariste impose sa voix, que j'adore, quel plaisir et si la chanson est la plus molle jusque là, putain la voix de Mami <3, pardon, j'ai fait un petit coeur, désolé, mais j'adore. La Gretsch de Mami est magnifique, mais presque aussi grande qu'elle. Grosse émotion dans la voix je trouve, putain je kiffe, ça faisait longtemps que je ne l'avais pas entendu. Maintenant c'est au tour de Tomomi au chant avec Life is a journey, nettement plus calme (oui, c'est le retour des titres écrits en anglais sur le boitier), peut-être la chanson la moins plaisante jusque là. Je ne sais pas si c'est moi, mais quand Tomomi est lead vocal, on entend plus sa basse. La fin est plus pêchue, concluant sur une bonne note. Prochaine chanson, en japonais mais avec un S occidental, donc je devine qu'il s'agira de Shôjô S, qui va envoyer les pieds, oui, j'annonce, parce que là, Life is a journey part en longueur, c'est fou. Par contre, je suis contraints de reconnaître qu'elles ont par moment, un son proche de Green Day, moi qui ne voyais pas le rapprochement, il y a du Billie Joe, Mike et Tré dans certains passages. Wooooh, le rythme de la chanson est plus rapide que d'habitude, la vache, c'est speed, limite je ne reconnais pas Shôjô S là, ça va un tout petit trop vite entre nous là. Merde, je cite La tour Montparnasse infernale là, pardon. Tain, on a limite le souffle coupé quand on connait la chanson sur CD. Je suis obligé de vous dire que je n'aime pas trop cette version. Par contre le solo de batterie de Rina, ouf, euh, elles vont toutes faire un solo c'est ça ? Oui, on dirait bien. Et bien ça fonctionne, j'en ai des frissons, la vache, meuuuuh. Dommage d'avoir accéléré la rythmique ainsi, le titre est assez pêchu pour ne pas avoir à toucher à ça. Bien joué pour les solos par contre.

Awaitsuneru euh, genki de ne, pas sûr que ça s'écrive ainsi, une bien belle chanson mais pas fofolle non plus. En live il ne déchire pas plus, un titre moyen quoi. Ah, petite pause. Avec une musique bizarre. Hein, c'est l'intro de Oyasumi, et donc la chanson de Rina, qui à l'air de bien s'amuser. Un peu moins molle que sur l'album, malgré les piou piou pourris qui arrivent par moment, le reste est bien sympathique. Cela reste une très jolie chanson, et le son est très bon. Voilà qui ne veut rien dire, le son est très bon, tu l'as goûté ? Pffff. Oh purée, Kill the virgin, le titre que je déteste sur Queens are trumps. Et ça ne change pas. Lol, Haruna avec une beat box et Rina au synthé, je n'en puis plus, je rigole là. Avec l'écran géant, j'ai l'impression d'être dans les années 80. Et bien écoutez, il est moins pourri que sur le quatrième album je trouve, mais il reste bof. La mise en scène est gênante je trouve par contre. Non mais il va falloir que je relise tout ça ? Et nous ne sommes pas à la moitié. Bon, là ça recause. Là je fais autre chose parce que ça papote et je pige rien. J'aurai dû regarder l'horloge pour chronométrer la parlotte. Pas loin de 10 minutes là. Enfin fini, un peu plus de 10 minutes je pense. Winter Story, euh, je ne connais pas. Ah, peut-être si. Mmmoui c'était moyen. Et Morning sun s'annonce pareil, attention pas mauvais, mais juste un peu plus calme par rapport au début. Ceci dit la chanson est jolie. Ah, encore une jolie chanson avec Departure, très plaisante mais moins remuante que le début.

Yoake no ryûseigun, vu la mauvaise orthographe, on peut voir que je n'ai pas triché, Haruna vient de dire le nom de la chanson. Un très bon titre, qui marche en concert je trouve. C'était bien. Après arrive le titre qui pompe l'intro d'une chanson de Green Day, American Idiot il me semble, par contre chez SCANDAL ça donne Your song (j'ai triché), c'est dynamique, les voix s'harmonisent bien, ça le fait en concert aussi. Ce titre balance une grosse ambiance dans la salle en tout cas, c'est presque communicatif, j'ai envie de faire woo hooooooo hoooooooo, mais non, je sais me tenir. On change de chanson et voilà, wooooh, SCANDAL BABY, j'ai encore triché, là ça donne envie de se sortir du canapé, mais non, il se fait tard. Le premier titre du premier album (Best SCANDAL) du groupe, toujours aussi efficace. Rien à redire, cette chanson fait partie des gros titres du groupe, malgré son âge. Un titre plus calme avec Sisters, que j'ai appris à aimer, oh, des cotillons, c'est rigolo, bon, ça salope pas chez moi, mais c'est sympa. encore une fois, je me répète, mais c'est une très jolie chanson, que j'aime bien, il y a presque de l'émotion qui en ressort je trouve, j'ai même envie de sautiller comme une idol, c'est ouf. Merde, je mmmmh mmmmh et je hoche la tête, chié, bientôt je vais sauter de partout.

Je lis le boitier, et voilà le dernier titre du concert avant un faux rappel, et c'est le sublime Chiisana Hoonoo, ah oui putain, là j'ai les poils qui se dressent (juste les poils je vous arrête immédiatement). La portée émotionnelle de cette chanson, je ne m'en lasse pas, pis avec la puissance du son live, je suis comme un fou, limite j'ai les larmes aux yeux. Vous n'imaginez pas à quelle point j'adore cette chanson, une des rares me provocant une émotion lacrymale, avec You de Jennifer Love Hewitt et Slipped Away d'Avril Lavigne. Et voilà, c'est fini. Ou non.

Ah bien non, les revoilà, c'est surprenant, c'est du jamais vu ça dans les concerts, si ? Mwahahaha. Voilà Love in action, un titre pas trop mal du tout, rythmé, et qui fait remuer mes petits pieds, j'aime bien. Ah oui, il reste 20 minutes encore, c'est cool. Sauf que maintenant c'est la pas terrible Stamp ! qui débute comme We will rock you de Queen, bon, pas tout à fait comme, mais le tom tom pan me rappelle l'intro de ce titre. Peut-être que ça peut le faire, écoutons voir. En sachant que je chie allégrement sur le clip que je déteste, et qu'en écoute normale, ça passe mais sans plus. Le "everything is gonna be alright" marche sur moi, c'est dingue, je me laisse porter par la musique, et oui, j'aime bien cette chanson en concert, ça le fait. Et on continue sur la parlotte. Alors oui, ça doit être marrant quand tu piges, mais à part a un moment où Haruna dit Osaka, je ne comprends pas grand chose, non, ne fait rien du tout même. La façon de lancer le titre suivant par contre, excellente, avec la basse de Tomomi, c'est ouf. Bon, là c'est SUKI-SUKI (j'ai triché, encore et encore), je redécouvre presque la chanson en live, ah oui, le refrain marche super bien dans cette configuration, ça balance un gros son dynamique et mes petons remuent encore, je vais me choper une crampe si ça continue. Ultime titre, je le connais pourtant, Taiyou Scandalous, bien belle conclusion je trouve, un très bon titre. Et voilà, oh pardon, changeons de paragraphe, après tout c'est la conclusion qui arrive.

Plus sobre que le précédent, qui était un peu trop trop quoi, trop quoi ? Bah trop. Merde. Je fatigue pardon. Et bien, à part un milieu mou et surtout beaucoup de blabla, ce concert est excellent, avec un gros son, pas d'effet dingue, pas de costume ridicule, juste un grand écran pas hyper utile, du moins je trouve, oui, j'ai aimé ce concert, même adoré, l'émotion sur Chiisana Hoonoo, la puissance du début, encore une fois j'ai le regret de ne pas avoir entendu Sakura Goodbye, qui est le premier titre que j'ai entendu du groupe, mais sinon c'était très bien, et si vous voulez découvrir le groupe avec ce DVD japonais Zone 2 (lisible chez nous), et bien oui, il mélange bien les titres connus, anciens, récents, et c'est plaisant. J'ai aimé, il est évidemment indispensable pour les fans du groupe, pour ceux voulant le découvrir aussi.

@+

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article