Rise of the Tomb Raider : Season Pass

Publié le par Twinsunnien

Le jeu. Enfin la version simple du jeu.

Le jeu. Enfin la version simple du jeu.

Oui, vous allez me dire que je joue la facilité, que j'aurai pu éditer mon article sur Rise of the Tomb Raider, qu'après avoir osé faire deux fois le Tomb Raider de 2013, sur XBOX 360 puis en Definitive Edition sur XBOX One, là c'est le pompon. Sortir une chronique sur les DLC de ce jeu, il fallait le faire. Bah oui, mais j'avais averti que si il sortait en promo, je me prenais le Season Pass. Normalement à 30€, enfin 29.99€ en fait, j'ai pu l'avoir pour un peu plus d'une dizaine d'€uros, donc je n'ai pas hésité. Pour tout vous dire petits curieux que vous êtes, j'avais désinstaller le jeu, ne possédant qu'une One 500Go, et je m'étais promis d'y revenir quand j'aurai de la place. Bon, fin mars je me suis pris un disque dur 2To, histoire d'être peinard, et forcément le premier jeu que j'ai installé est celui de Crystal Dynamics. N'empêche ça marche bien ce disque dur, c'est un Maxtor pour les curieux, et j'ai le même pour ma PS4 mais en version 1To (j'ai moins de jeux sur la console de Sony). Vous êtes vachement curieux je trouve.

Donc, le Season Pass se compose des DLC du jeu, Baba Yaga : Le temple de la sorcière ; Mode Endurance ; Réveil Glacial ; Pack 20è Anniversaire ; Des tenues.

Voilà. Donc je vais faire cette chronique en plusieurs phase d'écriture. Merde, ça ne veut rien dire. Voilà. Donc je vais écrire cette chronique en plusieurs fois. Là, plus logique. J'ai débuté par Le manoir de Croft, et je parlerai des DLC au fur et à mesure.

Pack 20è Anniversaire :

Donc j'ai débuté ce season pass par Le manoir de Croft. En environ 2 heures de jeu, j'ai adoré l'aspect exploration dans cette immense bâtisse en partie détruite dans son aile Ouest. Ici point d'action, en fait on joue plus à chercher des documents, dont certains sont indispensables pour continuer à avancer dans cette histoire, qu'autre chose. Bon point, on en apprend beaucoup sur les parents de Lara, comment ils se sont rencontrés, le fait que sa mère a fait un choix entre sa famille et son amour pour Lord Croft. Bon, point de cinématique, ou si peu, on passe son temps à lire ou à entendre des documents, toujours disséminés de façon débile mais bon, c'est un jeu vidéo on va pas chipoter non plus. On se retrouve avec de petites énigmes à résoudre, et votre serviteur est très fier de sa capacité de déduction digne d'un Sherlock Holmes, car j'ai trouvé les codes du premier coup à chaque fois. Vu mon niveau intellectuel cela vous prouve que c'est hyper facile en fait.

J'ai aimé déambuler dans le manoir, avec cet orage qui gronde à l'extérieur, on a parfois droit à une ambiance survival horror alors qu'on ne risque rien. Par moment, entre la poussière volant dans l'air et l'arbre apportant de la verdure dans l'aile Ouest, j'ai vu du The Last of us, j'ignore si c'est volontaire, mais c'est ainsi que je l'ai perçu. Bon, à un moment on m'a dit que j'aurai besoin de Passe partout de Fort Boyard pour ouvrir des portes, mais bonjour l'arnaque, jamais le sympathique lilliputien ne viendra aider Lara, je suis déçu et triste. Enfin bon, il n'y a pas beaucoup d'objets à récupérer, et malgré le labyrinthe qu'est le manoir, on en fait vite le tour. Par contre si j'ai fait le Manoir de Croft en 1 cession de jeu d'environ 2 heures (j'ai fini à minuit, bonjour comment j'étais fatigué après, ouip, je cite un film là), bah pas moyen de mettre la main sur la dernière relique, obligé de tricher sur le net pour arriver à finir cet épisode à 100%.

Au final j'ai eu une bonne expérience, même si ludiquement c'est chiant, on nous impose un chemin. La façon de raconter l'histoire du couple Croft est chiante (on bouffe du document jusqu'à avoir la nausée), mais malgré tout cette histoire reste passionnante, on glandouille un peu dans le manoir cherchant des reliques, mais je peux comprendre que cet épisode puisse emmerder les joueurs, car mou, chiant dans sa lecture de document, avec un chemin imposé, pourtant j'ai bien aimé ce côté exploration. Allez, considérez ça comme un bonus de 2 heures.

Ah, dernier point de ce Pack 20è Anniversaire, il y a en mode expédition, Le cauchemar de Lara, ou un truc du genre, vous vous retrouvez à devoir survivre dans le manoir à une horde de trucs, de monstres, non, de gens infectés, putain, je sais pas c'est quoi, mais ça vous fera tâcher vos slips j'vous dis. Je n'y ai pas joué plus que ça, assez honteusement, je me retrouve à me faire buter, enfin bouffer, au tout début, et ça me gonfle. Le peu que j'ai vu, il y a une belle ambiance flippante, portée sur l'horreur donc, mais je ne vois pas l'intérêt en vérité, j'aime pas trop ce petit mode de jeu supplémentaire.

En tout cas ça reste joli le manoir Croft.En tout cas ça reste joli le manoir Croft.
En tout cas ça reste joli le manoir Croft.En tout cas ça reste joli le manoir Croft.En tout cas ça reste joli le manoir Croft.

En tout cas ça reste joli le manoir Croft.

Baba Yaga :

Atmosphère lugubre, plaisante, hallucinogène.Atmosphère lugubre, plaisante, hallucinogène.
Atmosphère lugubre, plaisante, hallucinogène.Atmosphère lugubre, plaisante, hallucinogène.Atmosphère lugubre, plaisante, hallucinogène.

Atmosphère lugubre, plaisante, hallucinogène.

Ah, le gros morceau du Season Pass, le DLC qui doit prolonger l'expérience de jeu de Rise of the Tomb Raider, on peut aussi gagner de l'expérience pendant cette petite histoire sympa. On reste sur les bases du jeu hein, même graphisme, même gameplay. C'est con ce que je dis? Oui, je brode. Car je ne vais pas être gentil avec cet add-on. Donc, on va découvrir une partie inconnue jusque là, avec une grotte, dans laquelle pousse une plante toxique, droguant et provocant hallucinations à quiconque respire son parfum (ou pollen), résultat la première fois que vous découvrez la grotte, on se croit dans les années 60, peace and love, sauf que l'amour n'y est pas. Pire, des monstres pas gentils vous attaquent, argh. Oui, l'ambiance est excellente, digne d'un film d'horreur de sorcière, car oui, Baba Yaga est une sorcière, dont on découvrira l'identité à la fin, j'ai pété de rire d'ailleurs, tellement c'est prévisible.

Mais après un combat contre des monstres et une... cabane... qui... marche... putain la drogue c'est mal, n'y touchez pas! Donc on s'en sort, je sais plus comment, puis on parle avec une fille, qui cherche sont papy et sa mamy, ou un truc du genre. Et pour cela il va falloir retourner voir la sorcière. Et donc trouver un remède. Ah non, le remède la fille à son pépé le connait, manque de bol elle n'a pas les ingrédients, et c'est parti pour chercher des graines et du... foie... de.... Cerf... ah oui, on va devoir buter des animaux innocents, les défenseurs de nos amis les bêtes ne vont pas aimer. Enfin bon, une fois ceci fait, on se fait un antidote, et on y retourne. Ah, un petit casse tête simple à base de plateformes mouvantes, cool et rigolo. Puis c'est l'affrontement face à Baba Yaga. Le boss. Et si le combat est intense j'avoue, on arrive vite à la fin. Trop vite. Et c'est là le défaut de ce DLC, j'ignore son prix hors Season Pass, mais prendre quoi, 2h30 - 3h00 de jeu en plus pour 8 ou 10€, c'est de l'arnaque. Pure et simple. Oui, je me régal toujours à chercher les documents, le défi, le trophée (ou je sais plus le nom), les caches. Et certains sont très bien cachés, je rajouterai un "les putes" si vous me permettez. Mais malgré la belle intensité du combat final (de 20-30 minutes quand même), on s'ennuie, dommage. Donc pour moi ayant mis peu dans le Season Pass, ça va, mais le payer plein pot, non. N'apporte rien à l'histoire, prévisible comme ce n'est pas permis, avec un dénouement hilarant (enfin je trouve) de débilité, le seul avantage est que l'on gagne de l'expérience pour gagner des points de compétences et aussi des matières premières pour faire évoluer les armes, mais c'est tout.

Baba Yaga est une grosse déception, la faute à une facturation (uniquement chez Microsoft vu que les Sony boys and girls ont directement la version "complète") d'un DLC pas terrible je trouve. Trop court, avec une histoire débile, seul son ambiance inquiétante au début, façon film d'horreur, sauve cette mini aventure. Possesseurs de XBOX One, ne vous sentez pas obligé de le prendre, ou alors vraiment pas cher. J'ai pourtant aimé, tout en me disant que si j'avais dû payer le prix fort, j'aurai eu mal au cul. Donc les possesseurs de PS4 vous trouverez 3 heures supplémentaires à votre jeu, les Crosofts fans ayant acheté le jeu à sa sortie, vous l'aurez dans le cul. Pour l'instant j'estime que ce Season Pass est inutile. Le jeu est excellent par lui même. On continuera plus tard, mais je crois que le reste n'est guère meilleur...

Donc, un jour après avoir écrit ces lignes, j'ai regardé vite fait sur la boutique, ça coûte 9.99€, putain, c'est cher, par contre les mecs ils s'en vantent de la faible durée de vie (une expérience de 3h supplémentaires de jeu), mmmoui, un peu l'impression qu'ils prennent les gens pour des moutons. Évitez ce  DLC seul, prenez le dans le Season Pass, que vous achèterez à bas prix (car pour l'instant, 29.99€ pour ça, ça ne les vaut pas). Ah, J'ai commencé Réveil glacial, et je suis surpris par la qualité du truc, rappelant violemment The last of us, mais je vous en parle juste après, c'était juste pour dire qu'on est pas à l'abri d'une surprise, sachant que le mode Endurance me semble être le plus sympathique du lot.

Et dire que tout ceci a une explication logique, vive la plante qui drogue ^^.Et dire que tout ceci a une explication logique, vive la plante qui drogue ^^.
Et dire que tout ceci a une explication logique, vive la plante qui drogue ^^.Et dire que tout ceci a une explication logique, vive la plante qui drogue ^^.Et dire que tout ceci a une explication logique, vive la plante qui drogue ^^.

Et dire que tout ceci a une explication logique, vive la plante qui drogue ^^.

Réveil Glacial :

Oui, bon, là, punis vous êtes, pas de photos, la flemme. Et pourtant, ce petit DLC, honteusement vendu 9.99€ au passage, fait parti des trucs les plus sympas de ce Season Pass. Donc on choisi dans, mince, c'est quoi le nom, Expéditions, et on tripatouille pour trouver Réveil Glacial, ce n'est pas facile, mais on y arrive. Comme une tanche, j'ai lancé le Didacticiel, en même temps ce fût une bonne mise en jambe, ça explique comment le DLC fonctionne.

Mais laissez moi vous conter l'histoire de cet AddOn, un virus se répand à travers un gaz et n'affecte que les testostéronés du bulbe, les poilus, les truffes, les hommes quoi, dans le sens les mâles quoi, ce qui explique pourquoi Lara n'est pas affectée. Du coup, il vous faudra désactiver les trucs de gaz, à travers une mécanique changeant, disons que, sans rentrer dans le détail, il faut exécuter certaines opérations sous certaines conditions, exemple. Si les 3 boîtes à fusibles comportent plus de 10 fusibles rouges, il faut abaisser les culottes, euh, non, il faut abaisser le levier Bleu/Jaune/Rouge/Vert (ça change) ou sinon, il faut activer le robinet Bleu/Jaune/Rouge/Vert. Sachant qu'il y a 4 couleurs (camouflées sous Eau, Biologie etc... pour faire réaliste) et des choses à faire comme raccorder un conduit en se pendant après, tirer un levier etc.... beaucoup de possibilités, changeant à chaque fois, je le sais que je suis mort quelques fois et ça changeait.

Donc il y a 3 Tours à désactiver. Au sein d'une aire de jeu dans laquelle vous affrontera des messieurs infectés pas gentils, vous pourrez récupérer des armes ou sauver des otages (exclusivement féminins). Et il existe différents adversaires, qui, comme The Last of us, sont aveugles et se basent au son, du coup la discrétion est votre amie. Ah, non, il ne sont pas totalement aveugles, mais ils voient très mal. Au delà de l'ambiance horrifique que cela offre, il est plaisant de gambader dans cette (petite) aire de jeu, les Tours nécessitent un bon sens de l'observation et sont rigolotes à faire.

Mais le drame intervient dans la toute dernière chose à accomplir, dans la quatrième Tour, on doit détruire des conduits de gaz, tout en étant assailli de partout, là j'ai abandonné, en ne comprenant pas comment détruire le conduit, ou du moins quoi détruire??? Je suis con, je sais, mais j'en avais marre, en plus tout le monde vous attaque, c'est lourd en fait, dommage, car jusque là j'avais passé une belle heure de jeu, sans trop faire de recherche, car vous avez des choses à découvrir, des armes cachées, des otages à sauver, des coffres à trouver, des ressources, pffiou, beaucoup de chose à faire. Mais bon, si c'est grisant au début, j'ai été déçu par un final chiant, tellement que j'ai lâché l'affaire.

Petit détail, j'ai pigé à quoi servait les Cartes que l'on peut obtenir contre des points, elles offrent des bonus ou malus, on peut se faire infecter par exemple, ou obtenir le mode "grosse tête" me faisant penser à Goldeneye sur Nintendo 64, rien d'utile, mais c'est un bonus sympa. On peut même avoir les "skins" des premiers jeu Tomb Raider, oui, même la version PlayStation. Allez, je vous offre une petite photo pour vous montrer, à la fin de ce passage, je conclus d'abord.

Ce DLC n'offre pas énormément de durée de vie en plus, mais il est, de part son ambiance et ce mélange Action/Horreur/Infiltration/Réflexion agréable, oui, ça fait beaucoup pour un mélange, mais c'est bien foutu je reconnais. Le tout dans l'enrobage des nouveaux Tomb Raider, avec la jouabilité nickel, les graphismes jolis (je sais, c'est toujours aussi con de dire ça). Seulement, 1 heure de plus pour 10€, c'est onéreux. Allez, on peut doubler ou tripler ce chiffre en cherchant à le faire à fond, mais si j'étais charmé au début, j'ai déchanté sur la fin, crispant, et même frustrant, bon, c'est peut-être parce que je suis con, non, c'est surement parce que je suis con, mais je n'ai pas eu envi d'aller plus loin. Ceci dit, et je me répète, si vous avez eu le Season Pass pour moins de 15€, c'est un mode intéressant. Un DLC que l'on achètera pas plein pot, sympa un temps, mais chiant sur la fin, j'ai pourtant bien aimé cette ambiance d'horreur.

Inutile mais rigolo.

Inutile mais rigolo.

Finalement je vous montre quelques photos.Finalement je vous montre quelques photos.
Finalement je vous montre quelques photos.Finalement je vous montre quelques photos.

Finalement je vous montre quelques photos.

Endurance :

Dernier DLC du Season Pass, Endurance vous catapulte en plein froid sibérien, et, comme son nom l'indique, il va falloir gérer des ressources mais aussi le froid, pour durer le plus longtemps possible afin de trouver moult artéfacts. Le tout en affrontant des pas gentils qui sont méchants et en pensant à récupérer des ressources, vitales, ceci afin d'aller le plus loin possible. Les jours peuvent s'enchaîner, ou alors vous pouvez faire comme moi pendant le didacticiel, mourir comme un caca dans la cuvette au bout de 2 minutes de jeu, la faute à un piège que je n'avais pas vu.

Mais lors de ma seconde partie (oui je n'ai plus recommencé après), c'était mieux, il faut bien penser à se réchauffer, et là j'ai approfondi l'utilité des cartes, offrant des bonus ou des malus, donnant plus de points à la fin (ou moins), ainsi on part tout nu, il faut regagner des points d'expérience, on a l'habitude, on sera discret pour tuer les ennemis, on découvre des coffres, des ressources, tout en gérant nos 2 points vitaux, nourriture et chaleur. Alors je n'ai fait qu'un jour, mais ce mode de jeu permet d'aller très loin, aussi loin que possible. C'est un vrai mode survie pour le coup, et c'est plaisant, même si, je me répète, pour 10€ c'est un peu cher quand même. Pourtant c'est le plus intéressant, je trouve du moins. Si Réveil glacial mélangeait casse tête et action d'horreur, ici c'est plus simple, mais la gestion des 2 points importants reste une contrainte qui tend un peu le moindre de vos mouvements. Une fois que vous estimerez avoir tout récupérer, il suffit d'allumer le grand bûcher pour l'extraction, avec un petit bilan, pour voir votre performance. J'ai bien aimé y jouer, c'est le meilleur DLC du pack, mais ne méritant pas la dizaine d'euro nécessaire.

Le mode Endurance donc.Le mode Endurance donc.
Le mode Endurance donc.Le mode Endurance donc.
Le mode Endurance donc.Le mode Endurance donc.
Le mode Endurance donc.Le mode Endurance donc.

Le mode Endurance donc.

Intéressant ou non ?

J'ai un peu "haché" cette chronique, ne jouant pas à tout en même temps et l'écrivant au fur et à mesure. Que dire. Il ne vaut pas les 30 euros demandé, pour une grosse dizaine d'euro, ça va, ça prolonge l'expérience de jeu d'à peine une dizaine d'heure, mais ça fonctionne un peu. Le truc le plus décevant étant qu'en supplément d'histoire, nous n'avons que Baba Yaga, 3 toutes petites heures de jeu et puis c'est tout. Le manoir Croft est en fait une recherche de documents, j'aime bien, mais ça ne plaira pas à tous. Le coup du cauchemar de Lara offre une belle ambiance horrifique, mais n'apporte rien de plus. Ambiance que l'on retrouve dans Réveil glacial, juste un mode de jeu posé là, rigolo mais brouillon dans sa dernière tour, j'ai bien aimé pourtant. Enfin, Endurance est, je pense, le DLC le plus sympa, cette idée de survie est excellente, mais pareil, ça n'apporte rien de vital, on joue juste un peu plus dans cet univers, sans rien n'apporter à l'histoire. Et c'est là le défaut, mis à part Baba Yaga, le reste est à part de l'histoire, oh, oui, si, en fait c'est le manoir Croft qui est important pour l'histoire, on découvre le passé des parents de Lara, à travers une lecture lourde de documents, que j'aime bien pourtant. Le vrai DLC Baba Yaga est trop court pour être indispensable, il offre cependant un affrontement final épique. Là je tourne en rond, donc en gros, les possesseurs de PS4 ne se poseront pas la question, vu qu'ils ont déjà le jeu complet, et s'amuseront vite fait sur Le manoir Croft et Baba Yaga (5 heures de jeu en plus de l'histoire originale) et ne verront jamais Réveil glacial ou Endurance. Idem si vous avez l'ultime version sur XBOX One. Ceux qui, comme moi, ont eu le jeu avant le Season Pass ou la version 20ème anniversaire, bah essayez de le choper en promo, je l'ai payé 12€ environ, et je trouve que c'est cher payé pour le contenu additionnel assez pauvre et presque inutile. Pourtant si, une fois de plus comme moi, vous avez aimé le jeu, oui, 12€ ça passe. Les autres, vous qui avez fait le jeu vite fait, sans explorer plus que cela, et bien même à 10€, pas la peine de dépenser des sous pour, il faut aimer le jeu et aimer l'exploration pour prendre ce Season Pass. Pas la peine de vous dire que prendre les DLC à l'unité est une perte d'argent évidente. J'ai moyennement aimé, même si l'ambiance horrifique de Réveil glacial est plaisante, mais ces modes de jeu sont inutiles en fait. Allez, si vous avez adoré le jeu, pour 10€ prenez le Season Pass, sinon, bah rangez le et attendons ensemble le prochain épisode.

@+

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article