Guerolito - Beck

Publié le par Twinsunnien

Le disque.

Le disque.

Pas vraiment un album, Guerolito est en fait une version alternative de Guero, un de mes albums préférés. Il arrive une petite année après son aîné, et se compose essentiellement de remixes en fait. Plus ou moins intéressant. J'ai décidé de me faire l'intégrale discographique du chanteur, et ai bêtement cru que j'aurai des face B sur ce Guerolito. Je ne mettrai aucune vidéo, devant le peu d'intérêt de la bestiole.

Oui bon, Ghost Ranger (E-Pro) avec sa basse saturée est rigolo, mais je trouve qu'il massacre le titre original, bon, il y a ce côté cowboy avec le banjo, marrant un court instant puis saoulant en vérité. Qué onda Guero, mmmoui, bah là aussi c'est plus mou que l'original, je ne pige pas l'utilité en vérité, mais je me répète là non? Non, le sublime Girl arrive, argh, le titre m'ayant fait acheter Guero. Bah là ça fonctionne, dans une nouvelle composition limite inquiétante, ça donne une autre dimension à cette chanson je trouve. Une batterie plus brute, plus présente, non ceci est un bon remix, il vaut mieux le titre normal, mais j'avoue qu'écouter cette version ne me déplait pas. Heaven Hammer (Missing), avec un son électro digne des années 80, bah ça rend le titre moins mou je trouve, non pas que le rythme s'accélère, mais c'est agréable, on croit même entendre des dauphins, ça fait bizarre, mais cette version de Missing s'écoute bien je trouve.

Shake Shake Tambourine (Black Tambourine), euh, mélange de son électro des années 80 avec un rythme hip hop, c'est là aussi bizarre, et inutile en fait. Du coup voilà Terremoto Tempo (Earthquake Weather), comment dire, là aussi, si le chant ne change pas, la composition simple ne fonctionne pas, bon, oui, le titre original est mou, mais là on s'y endort, en plus c'est bourré de sons bizarres, j'aime pas. Que dire de Ghettochip Malfunction (Hell Yes) qui arrive à enlaidir un très bon titre, un de mes préféré de Guero, c'est dégueulasse à entendre, du coup on passe vite, très vite même, à Broken Drum. Ah, là ça marche mieux, la chanson n'est pas très bonne sur Guero et ici elle sort un peu du lot, je trouve le titre sympa, bon, rien de foufou non plus, mais dans ce merdier de remixes, en voilà un intéressant, plaisant du moins.

Scarecrow, excellent dans Guero, mmmh, j'allais dire "à chier ici", mais non, pas si mauvais que ça, disons que la composition est euh.... énervante, la redondance aura vite raison de votre patience, pourtant le chant y est excellent, mais les sons aiguës du fond se répétant sans cesse sont chiants, pas mauvais mais énervants pourtant. Wish Coin (Go It Alone), sympa, mais comme pour le reste, je ne comprends pas l'utilité de faire ça à un titre sympathique à l'origine. Je ne peux pas dire que j'aime, mais je ne peux pas dire que je n'aime pas non plus. Euh, pour Farewell Ride, c'est, euh, aussi incompréhensible, pire, le chant et certaines paroles me semblent modifiées, et c'est quoi ce passage rap? Ah, j'aime pas du tout du tout.

On arrive dans les trois derniers titres, heureusement, le très bon Rental Car se retrouve lui aussi massacré, le chant reste bon, mais la composition est laide, très laide. Avec des piou piou dégueulasses mais discrets. Ah, a un moment il y a un son un peu plus lourd, c'est très bref, c'est plus sympa là, mais au final c'est bof. Une fois de plus ça sonne eighties dans mes oreilles. Emergency Exit, accélérant le chant, et cherchant un son lourd et étouffé, le résultat ne fait pas saigner des oreilles et c'est déjà ça de gagné. Mais on s'y emmerde ferme malgré tout, on changera vite sur la dernière piste, enfin, Clap Hands arrive, on aura vu (entendu plutôt) 14 chansons en 55 minutes. Bah ce dernier titre fonctionne en fait, ça se termine sur une bonne note, malgré le bruit de casserole revenant sans cesse. Une chanson moyenne donc.

Oui, Guerolito est inutile, 14 chansons mille fois meilleures dans leurs versions originales, pourquoi dépenser des sous et du temps pour cette chose? Même si vous voulez l'intégrale de Beck, pas la peine de vous prendre cette chose, oui on y entend le son expérimental que le chanteur aime tester, mais franchement rien n'est harmonieux, rien ne fonctionne, c'est pire quand on connait Guero. Je ne peux rien dire de plus sur ce disque qui ne sert à rien, éventuellement à perdre 55 minutes, mais il est tellement plus simple de les consacrer à autre chose, je ne sais pas, à écouter Guero par exemple. À éviter donc. Je n'ai pas aimé du tout.

@+

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article