Nino and Radiah et le sud - Nino Ferrer

Publié le par Twinsunnien

Le CD.

Le CD.

Aujourd'hui on continue sur l'intégrale de Nino Ferrer, avec cette fois ci un album anglophone, pas entièrement, mais pas loin, il date de1974 et on trouve la participation de la chanteuse Radiah Frye, que je ne connais pas mais qui explique le titre du disque. Voyons ce que donnent ces 9 titres.

Le magnifique South est une version anglaise de Le Sud dont le titre francophone clôt l'album. Superbe balade, je trouve que ça le fait moins dans la langue de Peter Jackson. Pourquoi Peter Jackson ? Je ne sais pas, il cause bien anglais non ? Arrêtez avec vos questions s'il vous plaît, merci. Je trouve la langue plus agressive que la version originale, puis je pige pas bien les paroles. En même temps je ne fais pas d'effort, mais on préférera, du moins je préfère la version française, cocorico donc, vive la France, hymne et main sur le cœur... pardon, comme un cadeau à la veille de noël je me suis emballé. Ce premier titre n'est pas mauvais, reste suave, mais la version concluant l'album est meilleure pour mes oreilles. Voilà qui est dit.

Donc reste 7 chansons, Moses, ah, c'est un son très seventies, euh, normal c'est dans les années 70, purée mais qu'est que je peux raconter comme âneries. Une chanson qui s'écoute mais pas fofolle, elle lasse même à force d'entendre Moses, Moses, Moses, ça veut dire quoi Moses ? *regarde dans un dico* Mince alors ! Moses veut dire Mince alors, Flûte en langage soutenu pas intelligent, ou Merde si nous sommes normalement constitué. Mon dictionnaire ne donne que Mince alors en traduction. Bon, j'aurai au moins appris une expression que j'oublierai dès demain. Je n'aime pas trop ce titre en tout cas.

Mint Julep, mais euh, c'est pas cool, Julep ? Qu'est ce donc, oh puis non, je regarde pas, si ça se trouve c'est le nom d'une personne. On entend bien la basse et la guitare acoustique, assez simple dans sa composition, la chanson est plaisant à entendre, sans pour autant ressortir du lot je trouve, j'aime bien dans l'écoute de l'album. Hot Toddy débute lentement, c'est très calme hein, ennuyeux même. Puis ça dure en fait. Le chant ne débarque qu'à partir de la première minute terminée. Puis en fait, oh, mais je lis dans le livret qu'un des auteurs se nomme Moses... ça chamboule tout. Mais on s'en moque. Hot Toddy n'est pas trop mal, mou et long, plus de 8 minutes, je n'aime pas trop, c'est moyen en fait.

On change de face, bah oui, sur un 33 tours on doit changer de face. Ah mais là c'est sur CD pardon, on continue avec Vomitation. Qu'est ce que ça doit bien pouvoir dire ? Purée, j'ai un super gros dico qui déchire et il n'y a pas la traduction de vomitation.... m'en moque, de toute façon la chanson est comme le reste, molle, et ennuyeuse, on ne l'écoutera qu'une fois. Quoi je suis énervé et du coup je casse gratuitement ? Oui bah j'aime moyen donc je ne vais pas encenser non plus. The garden arrive, hyper molle aussi, non mais je fais des efforts, je... oh pardon le chant commence et c'est très joli à écouter en fait, les voix de Nino Ferrer et Radiah Frye nous offrent une belle mélodie, j'aime bien cette chanson, voui, voilà un bon titre. Doux et agréable.

Looking for you, c'est quoi ce son de voiture passant à fond les ballons au début ? En écoutant les paroles on doit comprendre, mais j'ai pas envie de piger en vérité. On retrouve le duo de voix fort agréable du titre précédent, la voix de Radiah apportant une certaine douceur. Le son d'une auto est moche par contre, mais le refrain est agréable, j'aime bien aussi. Le neuvième titre étant Le sud en français, que j'aime, non, que j'adore, comme nous l'avons vu au début, il ne me reste que New York à voir, pardon, à entendre. Ici aussi le duo fonctionne, par contre c'est mou hein, je ne comprends toujours pas les paroles, mais c'est de ma faute, je ne cherche pas à comprendre. Oui, c'est une belle chanson je reconnais, mais sans plus.

Version anglaise de South à part, cet album n'est pas vraiment intéressant, oui le duo avec Radiah Frye fonctionne, mais on nous donne trop de balade molle pour en faire un album important, aucun titre ne ressort du lot, ils se ressemblent tous d'ailleurs, à écouter histoire de se détendre, mais pas impérissable, je n'aime pas trop, ça m'endort plus qu'autre chose, et surtout, il n'y a pas trop d'émotion qui passe, dommage. À entendre une fois si vous possédez l'intégrale, histoire de voir, mais sans plus.

@+

South, vidéo de MrNinoFan.

Le Sud, vidéo de Ina Chansons.

L'intégrale.

L'intégrale.

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article