Le tour de France 2012

Publié le par Twinsunnien

Le jeu.

Le jeu.

Ah, je profite de ce jour de fête nationale pour vous causer d'une grande passion, un truc que je surkiffe comme un cochon aime la confiture, comme un wota kiffant les idols, comme... vous voyez le truc je suppose, j'adore le cy... bah non, c'est quoi ça ? Je n'aime pas trop le cyclisme, même si parfois, à la télé, c'est rigolo de voir le Tour de France. Ah, ça tombe bien, l'édition 2017 fait un long arrêt dans ma ville les 16, 17 et 18 juillet prochains, purée, c'est après demain. Comment est ce possible ? Bah ville arrivée, ville de repos et ville de départ. Cool hein ? Oui, bon, pas si cool, ça coute des sous et encore mieux, ça va être un bordel monstrueux, heureusement que je n'aurai pas à prendre ma voiture ces jours là. Donc je profite de cet évènement plus ou moins enthousiasmant (ici les gens vont être excités comme des puces, pour rien) pour parler d'un jeu bizarre. En 2001, l'éditeur français Cyanide a la très bonne idée de faire un jeu de gestion sur le cyclisme, en effet, je trouve que le sujet correspond très bien pour un jeu de gestion, c'est Cycling Manager, que j'ai eu, disponible sur PC, pas de licences, mais on reconnaissait les équipes, et si je n'ai jamais rien pigé, c'était marrant quand même. C'était moche par contre. En 2011, il est décidé de sortir le jeu sur console, en le modifiant cependant, il y a toujours un léger côté gestion, mais on incarne un cycliste, avec une vue de dos donc. Si je parle de la version 2012 aujourd'hui, c'est parce que je l'ai trouvé à 5€ d'occasion, et que j'ai eu la curiosité de voir ceci. Petite vidéo.

Vidéo de Nistelroy78.

Bon, j'annonce tout de suite ne pas trop y avoir joué. Déjà, on ne fait que le Tour de France 2012, c'est tout. Rien de plus. On peut faire un tour complet, ou qu'une étape. On choisit son équipe (sous licence ou non), et on se lance dans l'aventure. Les étapes sont là, avec présentation rigolote comme le vrai Tour de France, puis on voit le profil de l'étape et on choisit son coureur. Seulement, sauf contre la montre, les étapes sont divisées en 3 phases jouables, vous ne ferez pas 200 kilomètres d'un coup, non, il y a des scènes de 15 - 20 kilomètres pour autant de minutes de jeu, au nombre de 3 par étape. On peut les simuler même, mais on reste obligé de courir les derniers kilomètres malgré tout. Ainsi on parcourt les 21 étapes, avec environ 40 minutes de jeu par étape, ce qui est pas mal, faites le calcul vous même.

On choisit son coureur pour la première partie d'étape, sachant que l'on peut en changer lors de la deuxième partie ou troisième, chaque fois il nous faudra faire un choix donc. Je parlerai du gameplay dans la prochaine partie, là on cause option, bah, euh, ça ira vite donc. En fait je ne sais pas, je ne sais plus, que le Tour français donc, que les équipes qui sont parties pisser en 2012, quoi ? Participé ? Peut-être. Ah non, les mecs ils pissent à la fin des étapes, contrôle anti dopage qu'ils appellent ça les organisateurs, les blagueurs plutôt mais ceci est une autre histoire. Donc, 198 coureurs, 22 équipes, 21 étapes. Voilà. Oh puis merde, on change de paragraphe pour parler graphismes et sensations.

Carte de, je sais pas quel pays, le menu, et des menus.Carte de, je sais pas quel pays, le menu, et des menus.
Carte de, je sais pas quel pays, le menu, et des menus.Carte de, je sais pas quel pays, le menu, et des menus.

Carte de, je sais pas quel pays, le menu, et des menus.

C'est donc pauvre en option, pauvre en mode de jeu, et pauvre en sensations ? Oui. Déjà, vous ne pourrez pas tomber. Oui, c'est le premier truc que j'ai essayé de faire, franchement, à GTA, vous n'avez jamais essayé de conduire vite en ville voire de renverser des cons de piétons, ou des piétons tout court ? Donc on ne tombe pas. On voit notre coureur de dos, des jauges de partout, et d'autres cyclistes, il faut croire que pour gagner le mythique maillot jaune, il vous faudra jouer des coudes et êtres fin tacticien, car putain, je n'ai pas pu gagner une étape, partant trop tôt, ou trop tard, bref, je n'ai pas trouvé le timing. Il faudra gérer les jauges de punchivité, impulsivité, le truc rouge quoi, qui permet d'attaquer, le truc jaune qui est le demi fond, je n'y comprends rien, et la verte qui est l'endurance globale, à tenir pendant le tour complet. On peut choisir quelles piquouzes avoir pour gagner de l'énergie, verte jaune ou rouge. Pas piquouze oui, ici ce sont des fruits, mais c'est un jeu vidéo qui sait se censurer aussi, fô interpréter. On voit le profil de l'étape, dont les parties "jouables", en bleu, le kilométrage en haut à gauche, avant l'arrivée, parfois avant le sommet d'une montagne ou un sprint. En bas à droite, il y a aussi la jauge d'effort, on tapotte X pour trouver le dosage correct, avant de maintenir ce même bouton pour continuer. On peut aussi changer de braquet pour attaquer.

Mieux, l'oreillette (sponsorisée par Orange, le FAI pas le fruit, suivez un peu), on peut donner des ordres à ses équipiers, reste dans le groupe, attaque, protège moi, va faire caca, enfin bon, rien de déstabilisant quand on connaît le cyclisme. Ah, on peut aller à droite et à gauche aussi, sauf qu'on ne peut pas sortir de la route ni bousculer un autre coureur. Heureusement d'un côté, sinon l'expérience s'arrêterait rapidement. Qu'est ce que je peux dire de plus, c'est pas très joli, mais pas trop moche non plus. Ah, l'ambiance sonore est assez sommaire (je n'ai pas voulu dire merdique), la musique des menus est irritante, et les encouragements des spectateurs sont... presque inexistants et ridicules. Voilà. Je ne parle pas des voix de vos équipiers ou du directeur sportif de votre équipe. Oublions vite. Si, par contre, la respiration de votre coureur vous prouvera que celui ci fait un gros effort, là c'est bien fichu en fait. Et puis on va conclure, car je me retrouve à ne plus savoir que dire.

L'ambiance du tour dans ta console ! Ouais, je te tutoies ! Avec des points d'exclamations !L'ambiance du tour dans ta console ! Ouais, je te tutoies ! Avec des points d'exclamations !
L'ambiance du tour dans ta console ! Ouais, je te tutoies ! Avec des points d'exclamations !L'ambiance du tour dans ta console ! Ouais, je te tutoies ! Avec des points d'exclamations !

L'ambiance du tour dans ta console ! Ouais, je te tutoies ! Avec des points d'exclamations !

Si le principe de base n'est pas mauvais, ce jeu m'a prouvé que je ne pige rien au cyclisme, pas qu'il soit pointu, mais il faut faire attention à bien prendre un grimpeur quand l'arrivée est en haut d'un col, ou un sprinteur sur du plat, sinon c'est la catastrophe, bon, ça, ça va j'arrive à le comprendre, mais je ne comprends pas comment gagner une étape, alors le tour, c'est compliqué. Disons qu'au niveau du temps de jeu, malgré la seul présence du Tour 2012, c'est assez long quand même, mais c'est long, long quoi, mou même. On se retrouve à maintenir un bouton pendant 15 minutes, et parfois à tapoter dessus pour changer de rythme, là, voilà. Oui, on peut faire des stratégies, en gérant son équipe, bidule tu me protèges, machin tu prends le relais, et tout, mais franchement on s'y ennuie, pire, l'ambiance sonore et les graphismes ne font pas rêver, alors que ce qui fait le charme d'une épreuve comme le Tour de France, au delà du fait que ce soit l'évènement sportif gratuit le plus vu dans le monde (gratuit j'ai dit, ne me parlez pas des JO ou de la Coupe du monde de football, merci), ce sont les paysages de notre beau pays, dont les habitants chouinent parfois parce que le Tour part d'un pays étranger, alors qu'au contraire je trouve ça bien moi, mais bon, on ne refera pas les français. C'est pourquoi j'en profite aussi pour vous inviter à voir au moins l'étape du dimanche 16 juillet 2017, arrivant dans ma ville, déjà ça vous permettra de la situer sur une carte, et puis c'est joli la Haute Loire quand même. Putain, je sens qu'il va faire un temps de merde, j'ignore pourquoi. En tout cas, ceci n'est pas un jeu, je ne lui trouve rien de fun, il est rigolo 5 minutes puis il énerve. Les vrais fans de la petite reine aimeront peut-être, moi je n'ai pas aimé, je vous le déconseille, même pour 5€.

@+

En cours d'étape, il faut pédaler. C'est con ce que je dis.En cours d'étape, il faut pédaler. C'est con ce que je dis.
En cours d'étape, il faut pédaler. C'est con ce que je dis.En cours d'étape, il faut pédaler. C'est con ce que je dis.

En cours d'étape, il faut pédaler. C'est con ce que je dis.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article