Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cultivons la curiosité

Rick et Morty - Saison 04

Rick et Morty - Saison 04

Retrouvons, si vous le voulez bien, Morty et son papy Rick, pour la quatrième saison de leurs aventures. Aventures qui mélangent science-fiction, action, multivers et j'en passe. Toujours composée de 10 épisodes qui durent environ 22 minutes, tous les personnages connus sont là. Toujours créée par Justin Roiland et Dan Harmon, cette série animée destinée à un public de grands ados et adultes, nous conte donc comment Rick, un ado de 14 ans moyen, se retrouve toujours embarqué dans les aventures dingues de son inventeur génial de grand père qu'est Rick.

La saison 3 reposait tout à plat sur la volonté de Beth, la maman de Morty (et fille de Rick). Est-elle ou non un clone ? Nous n'en saurons pas mieux, sauf peut-être lors du dernier épisode de la saison que nous voyons aujourd'hui. Sachez que je regarde sur Netflix en version française, contrairement à la vidéo qui suit.

Vidéo de FilmsActu

C'est entre 2019 et 2020 qu'elle est diffusée sur Adult Swim. Un épisode parlera rapidement de la pandémie en indiquant que de toute façon les téléspectatrices et téléspectateurs ne peuvent pas sortir. Donc, cette saison va débuter par la recherche de cristaux qui peuvent prédire votre mort en fonction du choix fait. Forcément, Morty n'écoutera pas Rick et s'en servira, ce qui rendra ses choix totalement chaotiques. Il en retirera d'ailleurs une bonne leçon.

Ensuite arrive un épisode assez stupide, sur les toilettes privées de Rick, qui va devoir lutter contre un être qui vient squatter son trône. Avec un lien fort se formant entre les deux personnages malgré tout. L'épisode est complétement délirant, se regarde, mais sans plus. Arrive une parodie de film de braquages, avec les codes de ces longs-métrages, que Rick n'aime pas. Ce qui ne lui empêchera pas de former son équipe afin de fermer le claquet d'un grand voleur. Ici, idem, rien de foufou, c'est marrant, mais le fait de se moquer des multiples rebondissements de ces films, du code de la réalisation, tout ceci lasse rapidement.

Un brin d'heroic-fantasy maintenant. Quand Morty va adopter un dragon, et découvrir leurs penchants pervers, obsédés même. Certes, le combat est intéressant, on a des trucs cools et des couleurs qui rappellent comment les années 80 voyaient le futurs, mais je ne sais pas, il n'y a ici non plus, rien de fou. Arrive le passage à noël, avec un peuple d'une planète lointaine, qui a la forme des serpents. Le côté malin de laisser parler les serpents en langage serpent, c'est sympa, tout comme le fait de les voir évoluer. Forcément, ça va créer un désordre, je ne vous raconte pas. Nous allons retrouver les agents qui maintiennent l'équilibre de l'univers (qui ont la forme de testicules fripées).

Bon, le passage de la mi-saison se fait avec une histoire...inutile. Oui, la révélation est marrante, mais franchement, tout ça pour juste nous offrir une histoire de personnages qui sont dans un train...mouais, je ne suis pas emballé. Après, on a le passage inspiré de la saga Alien, qui est pas mal. Avec un retour en arrière pour comprendre comment Rick et Morty se sont retrouvés dans cette situation. Le passage vraiment marrant est quand ils s'aperçoivent avoir oublié Summer, la grande sœur de Morty. Cet épisode était sympa j'avoue.

Le suivant lui est...spécial. Morty se retrouve à pouvoir sauvegarder rapidement sa vie, ce qui lui permet de faire des choix. Tient tient, comme dans le début de la saison. Sauf que là, ses choix ne le forcent pas à être bizarres. Seulement, cela n'est pas sans conséquences, et jouer avec les possibilités se paiera au prix fort quand Morty apprendra ce que deviennent les autres Morty.

Rick aurait mis enceinte une planète, et va là aussi devoir affronter les conséquences de ses actes. D'un côté, cela lui permet de se rapprocher de Beth, en s'occupant de cette progéniture nombreuse. Si Summer et Morty expérimentent le camping avec Jerry, ils vont rapidement vaquer à leurs occupations sur la planète que Rick a mis enceinte. Le plus sympa étant que Jerry, dépité, va trouver une oreille attentive auprès des enfants de Rick et Gaïa (ladite planète) qui sont mis au rebus, car il faut toujours des fainéants dans une société. Cet épisode vire au n'importe quoi quand un Dieu intervient carrément. Ceci dit, il reste divertissant.

L'épisode final va confronter Beth avec son clone, ou l'inverse ? Bref, l'une des deux est une dangereuse rebelle traquée par la fédération galactique. Ceci fait donc écho à la fin de la saison 3, et l'épisode offre pas mal d'action, avec ce ton si particulier.

Bref, si "Rick et Morty" trouvait son ton dans la saison 2, je dois vous confesser que je trouve ce dessin animé moyen. Même bien assimilés, les caractères des personnages ne me plaisent pas. En fait, je n'arrive à me reconnaître dans aucun, résultat, difficile de s'attacher. En plus, même si le quatrième mur est souvent brisé comme pour désamorcer ça, le fait que Rick possède toujours une solution, ça énerve. Lors d'un épisode, il s'affranchit de la mort. Ils vont (avec Morty), chercher un trésor avec des combinaisons anti-pièges, résultat, rien d'excitant ni même de stressant.

Il est indéniable que Dan Harmon et Justin Roiland ont créé un univers touffu, s'inspirant de la pop culture d'une bonne façon. Mais d'un point de vue personnel, je n'arrive pas à m'impliquer dans l'œuvre. Les personnages sont immortels, et même quand ils sont morts, ils reviennent sous une autre forme. Par moment c'est inutilement complexe, comme pour mieux nous perdre. Oui, je ne déteste pas "Rick et Morty", c'est bien animé, malin, et divertissant. C'est juste que je trouve ça bien, sans plus. Je mélange les épisodes dans ma tête, n'en retiens pas le quart. Pourtant, essayez ce dessin animé, qui peut plaire. Essayez de passer outre la première saison qui n'est pas terrible à mon avis.

Personnellement, si Netflix vient qu'à avoir la saison 5, je la regarderai peut-être, car même si je ne me suis pas attaché aux personnages, je les connais et ça me fera plaisir de les revoir. Même si je ne trouve pas ça complétement (ou, à l'inverse, trop) fou.

@+

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article