Ridge Racer

Publié le par Twinsunnien

Ridge Racer

Ridge Racer

Voilà, il fallait bien y venir un jour ou l'autre, les jeux PlayStation débarquent sur ASHOU.

Quand Gran Turismo n'existait pas, et alors que la 3D arrive à peine dans nos salons, les jeux de bagnoles les plus sympa, les plus tendances, étaient des jeux d'arcade, Ridge Racer fait parti de ces pépites, aujourd'hui périmée mais avec tout autant de sensation qu'à l'époque, qui m'ont marqué. Développé par Namco, je lis sur wikipédia qu'il s'agit même carrément du premier jeu de la Play. D'ailleurs pendant longtemps les Ridge Racer accompagneront les lancements des consoles Sony. Ce qu'i n'est plus le cas de nos jours, tout ce perd ma p'tite dame!

Vidéo de OldsXCool, non, je ne joue pas aussi bien ^^.

Au début on joue à une sorte de Galaga, moyen astucieux de faire oublier le principal défaut du CD à l'époque, les temps de chargement. Enfin LE temps de chargement devrai-je dire. Il est particulièrement court et donc se charge d'un bloc dans la mémoire vive de la console grise. Pas bluffant à l'époque, nous avions l'habitude des cartouches sur consoles, donc du jeu instantané presque.

Avec pour principe de prendre les virages en drift, afin de ne pas perdre de temps, c'est assez délicat à contrôler, mais une fois maîtrisé on s'amuse. Bon, je n'ai jamais vraiment maîtrisé, pourtant je m'amuse comme un fou à ce jeu. Quatre véhicules disponible, avec chacun leurs caractéristique, une sera plus rapide mais moins facile à contrôler, alors que l'autre aura plus d'accélération, mais une vitesse de pointe moindre. Un seul circuit avec plusieurs branches, c'est faible, mais à l'époque la vitesse est tellement impressionnante que là n'était pas le problème. La grosse tare du jeu, c'est l'absence de mode 2 joueurs, pas même en mode câble link avec 2 téloches et 2 PS.

Le départ va être donné, puis je place un poulette mine de rien.

Le départ va être donné, puis je place un poulette mine de rien.

Le mode replay est sympa, n'oubliez pas que nous sommes pré-GT hein?

Le mode replay est sympa, n'oubliez pas que nous sommes pré-GT hein?

On possède 2 vues aussi, une sur le pare choc avant, spectaculaire, dans les virages en dérapage elle donne de drôle de sensation. Et un de derrière, façon TPS, plus simple quand on débute, elle offre moins de sensation. Les musiques tapent un peu partout, du rock, de la techno, et même une sorte de hardcore, c'est d'époque, ça m'a surpris au moment de faire les photos, mais c'est loin d'être désagréable, au contraire. En parlant de désagréable, le commentateur pète les nouilles, quelque chose de violent quoi, j'aime pas. Ah, niveau bruitage on a l'impression de piloter une tondeuse à gazon, mais une fois de plus, mettons nous dans le contexte, on sort des Megadrive/Super Nintendo quand même ^^.

Pare choc ou TPS?Pare choc ou TPS?

Pare choc ou TPS?

On le voit pas, mais les 4 roues sont en l'air ^^.

On le voit pas, mais les 4 roues sont en l'air ^^.

Le grand circuit en mode avancé oppose une vraie difficulté, et bien que celle ci soit progressive, on peu caler si la maîtrise des virage en dérapage n'est pas bien acquise.

Donc un jeu qui certes ressemble a une bouillie de pixels aujourd'hui, mais ultra jouable, fun, offrant d'excellente sensation, et dire qu'il a plus de 20 ans, sorti en 1993 sur arcade et 1994 sur le bloc gris de Sony. C'était un indispensable à l'époque, et aujourd'hui, ceux qui veulent faire une collection des jeux marquant se doivent de le posséder, à essayer, bien qu'il pique un peu les yeux, moi j'adore, mais j'ai eu la chance de le découvrir dans son contexte temporel, putain je dis des trucs intelligents.

@+

Circuit.

Circuit.

Un bon Galaga histoire de s'occuper.

Un bon Galaga histoire de s'occuper.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article