Charlie et ses drôles de dames

Publié le par Twinsunnien

BluRay Charlie's Angel.

BluRay Charlie's Angel.

Dans les années 2000, la mode était à adapter sur grand écran, des anciennes séries du petit écran, Starsky & Hutch par exemple. En 2000, une adaptation de Charlie's Angel arrive dans les salles obscures. Un film décomplexé, voulant donner le girl power cher aux Spice girls, un film d'action frénétique, n'oubliant l'humour.

Oui, j'ai vu ce film au cinéma. Et, plus honteux, oui j'ai aimé. Les scènes d'action ralenties façon The Matrix, avec des caméras qui tournent, des filles fort charmantes sachant se battre et ne jouant pas des nunuches (sauf volontairement), un casting pas dégueux, avec Bill Murray notamment. Si, ce film possède des qualités voyons. Mais avant, bande annonce.

Bande annonce VF, vidéo de nextmaneaser.

Quand je dis que ce sont des femmes fortes, faut pas déconner non plus, elles restent sous les ordres d'un mec, pas totalement indépendantes les women (contrairement à ce que chante Beyonce et son groupe les Destiny's child). En gros y'a Charlie qui gère une équipe de détective, exclusivement féminine, mais comme il a des boutons sur la gueule, on en le voit jamais, donc il s'adresse via un petit haut parleur activé par son bras droit, Bosley. Là, voilà, une enquête va les emmener dans des péripéties plus dingues les unes que les autres, avec du revirement de situation.

Le cast est composé de Drew Barrymore sur le retour depuis Scream, de Cameron Diaz au sommet de la gloire depuis The Mask, et de Lucy Liu, connue pour son rôle dans la série Ally McBeal.

Voyons voir ce film. Déjà, la scène des toilettes me rappelle méchamment le premier Bad Boys de Michael Bay, le miroir pété, la tentative de strangulation, ça ressemble quand même, de même qu'une partie du final à lieu dans un endroit ressemblant à la fin de Mission : Impossible II de John Woo, autant de film d'action semblant inspiré McG le réalisateur. Bien que le film ayant le plus inspiré McG semble être The Matrix et sa réalisation hors norme en terme d'effets spéciaux. Notamment avec des rotations d'angle de caméra le tout au ralenti du plus bel effet. Oh, y'a un clin d'œil bidon au jeu vidéo Final Fantasy VIII, pourquoi bidon? Expliquez moi comment ces mômes arrivent à y jouer à 2? Merci. On assiste d'ailleurs au face à face entre Dylan et le vrai méchant, avec une rotation continuelle de la caméra, limite gerbante, mais qui donne une certaine classe à la scène je trouve. Le tout sans coupe apparente.

Je constate avec joie, que Bill Murray s'éclate et apporte cette touche d'humour décalée bienvenue, il excelle dans ce film tout en étant en roue libre, ça fait plaisir à voir. Bien que la façon dont les filles repèrent où est emprisonné son personnage (un chant d'oiseau, sérieux?) est bidon.

Niveau hommage, McG s'amuse à introduire des image de Hooker the movie, nous offrant une réflexion de la part des filles assez paradoxale "encore une adaptation de série?". Et que dire de ce titre rap qui se lance sur la musique originale de Gojira, assez déstabilisant, ça me parle quand même, par contre je suis incapable de vous dire de quel artiste est ce titre. Tiens, musicalement on passe du rap, au rock à la pop, sans complexe, ça varie et la bande son est loin d'être inaudible, j'aime bien ce mélange de genre. Avec une des scènes les plus kiffante, la libération de Dylan sur Song 2 de Blur, la scène est ridicule je sais, mais le wou ouuuuuh me file une patate à chaque fois, je kiffe et ai même des frissons!

Passons sur le fait que le méchant est risible à souhait, aucun charisme, on n'a jamais peur de lui, d'autant que sa volonté de vengeance est stupide et aveugle, bon, c'est un méchant, il meurt à la fin, tout va bien ^^. Que dire avant la mort du méchant, de Lucy Liu chevauchant le missile, ouais, opération #kikitoudur, et quand il faut réparer un micro de drive, on voit un cul, et pour détourner l'attention d'un homme de main du pseudo méchant, on montre un décolleté plongeant. Oui, donc pour le girl power on repassera, parce qu'on reste devant un film destiné aux mecs, dommage, car l'idée d'avoir 3 femmes fortes auraient pu être bien, seulement il faut forcément que ça soit sexué, à moins que ce ne soit pour montrer la connerie des hommes qui ne pensent qu'avec leurs kiki? Mmmh, j'en doute.

Ah si, dernier truc, Crispin Glover joue au final le rôle d'un second couteau du méchant, et il est pourtant le méchant le plus inquiétant du film, digne d'un bad guy de James Bond.

Que dire, je ne vous ai malgré tout pas tout dit. Un film que j'ai vu et adoré au cinéma (j'étais grand ado, à 18 ans tu vois des canons se bastonner, t'aimes), et le côté spectaculaire de la mise en scène n'était pas encore too much (la suite est, pour le coup, une vraie purge infâme), nous montrant des femmes fortes, mais tout de même commandées par un homme, on nous balance de la poudre aux yeux, perso ça ne m'a pas piqué, mais je comprends que des personnes puissent haïr ce film. Un bon film d'action, pas prise de tête, avec un excellent Bill Murray et une bande son super cool, ouais, ça le fait quoi, à voir au moins une fois.

@+

Publié dans Cinéma

Commenter cet article