Blanat - Nino Ferrer

Publié le par Twinsunnien

Le disque.

Le disque.

10ème album de Nino Ferrer, laissez moi vous expliquer pourquoi je le traite déjà, bah en fait il est sur le même disque que Nino Ferrer & Leggs, donc voilà, car oui, dans cette intégrale, certains albums sont présents sur le même CD. Blanat est sorti en 1979, alors qu'il avait été enregistré 3 ans auparavant au Château de Blanat, c'est ce que dit le livret du moins.

Après un titre introductif de 6 minutes et ne servant à rien, du moins j'estime, on attaque les vraies chansons avec Little Lili, avec sa voix grave et un anglais parfait, on se croirait devant un chanteur de pop américain, avec un son plus électrique que ce que nous avait habitué le chanteur, et c'est très très loin d'être déplaisant, au contraire même j'adore. Après la déception du premier titre, on peut dire que le chanteur se rattrape là. Bloody Flamenco, très très bizarre, avec pourtant cette guitare digne de Brian May (le guitariste de Queen pour les incultes), d'ailleurs on retrouve du Innuendo dedans, mais avec un chant partant complétement en sucette, assez surprenant, ultra aiguë et mal chanté en fait, c'est surprenant, et pour le coup la voix ou du moins la façon de chanter de Nino Ferrer gâche le titre, qui doit se vouloir délirant je pense. En plus le côté piou piou du synthé sonne film d'horreur des années 70-80, un mélange bizarre, dont je vous laisse juger de la qualité.

Vidéo de Daniel BERNARD.

Michael and Jane est plus classique, toujours en anglais, avec une basse bien groovy, l'ensemble s'écoute bien, on dirait un certain style, de la pop américaine, une fois de plus on se rapproche de certains titres de Beck Hansen, c'est étonnant et sympa. Boogie on sonne plus rock je trouve, entre le chant et les instruments, on croirait presque entendre Sweet home Alabama, une très très bonne chanson que j'aime beaucoup, alors que Scopa se veut plus inquiétante, on pense presque à un western horrifique en entendant l'intro, je ne saurai dire pourquoi, surtout que vocalement parlant il n'y a rien d'effrayant, une balade assez molle vite oubliée en fait.

Fallen Angels sort un son lourd, du très bon rock, on tient là le meilleur titre de cet album je trouve, plaisant, même si le chant se répète, quand les chœurs interviennent ça file des frissons. On pense presque à du Morricone sans harmonica en fait, ne cherchez pas en tout cas ce titre est excellent, mais je vous invite à l'écouter.

Vidéo de dyvelsten.

Reste L'arbre noir, bah c'est mou, assez oppressant dans sa guitare et sa basse je trouve, après le reste ne va pas, disons que ça ne me parle pas et que je n'aime pas trop ce titre, voire pas du tout en fait.

Mmmmh, album pas si mauvais même si les titres servants d'intro et de conclu ne sont pas au niveau du reste je trouve, il mérite une audition pourtant. On peut dire ça? Il mérite une audition? On dirait un casting. Enfin bon, j'aime bien cet album même si aucun titre ne rejoindra ma playlist favorite, à écouter une fois tout de même, plus rock que ce que le chanteur faisait d'habitude. J'aime bien.

@+

L'intégrale.

L'intégrale.

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article