Goat Simulator

Publié le par Twinsunnien

L'écran titre.

L'écran titre.

Pourquoi? Telle est la question qui me vient à l'esprit en voyant un tel jeu, pourquoi? La faute au truc immonde Farming Simulator? Ou je ne sais quel autre jeu bidule Simulator. Petits jeux se vendant pas trop cher, souvent fait avec des moufles et au plaisir de jeu proche du néant. Et pourtant, il faut croire que le fait de se retrouver à la tête d'une GAEC ou autre EARL fait rêver du monde, vu que les jeux de Giants Software font mieux que bien se vendre. Bien aidé par une communauté alimentant en mods les différentes versions de ce jeu PC à succès, qui a même droit à un portage console, je ne comprends pas l'intérêt qu'à un agriculteur à rejouer sa dure journée de travail le soir devant son PC.... car oui, j'ai vu des agriculteurs acheter ce jeu... qu'un con de parisien veuille se faire une petite partie pour voir, ça je comprends, qu'un enfant aussi, mais le mec il laboure la journée et le soir il refait pareil.... enfin bon, je ne suis pas là pour juger (ce que je viens de faire pourtant) et c'était pour vous dire que Coffee Stain Studio développa ce Goat Simulator (simulateur de chèvre pour les réfractaires à la langue australienne) dans un but parodique, afin de se moquer des divers jeux estampillés Simulator. Wikipédia me dit que c'est même pour se moquer de Dead island que le jeu fut développé dans un but non lucratif et qu'une communauté d'abrutis à tout fait pour que le jeu sorte... ah bravo quoi. Non parce que si je vous cause de ce jeu maintenant, c'est qu'il est gratuit pour les abonnés Gold au XboX Live sur XBOX One donc, forcément, avec un nom pareil, j'étais déjà intrigué, mais sans jamais avoir l'idée d'y toucher un jour, du coup, le week end dernier, j'en ai profiter pour voir ce que ça donne. Petite vidéo de promo en anglais et on revient.

Vidéo de Xbox.

Le jeu est sorti en premier sur PC, en 2014, avant d'être adapté sur les différentes consoles de Sony et Microsoft durant l'année 2015. Sur le XBOX Live j'ai même vu qu'il existait des versions avec zombie et je sais plus quoi d'autres, donc ça veut dire que le jeu se vend pour lui sortir des add-ons... à la base il coûte 9.99€, plus cher qu'un The legend of Zelda : A Link to the past sur l'eShop de la WiiU donc.... et c'est ici que la comparaison s'arrête. Car si le titre est racoleur auprès des fans de Bus Simulator ou Truck Simulator, peu cher, il s'inspire surtout énormément du Pain de la PS3 acclamé par Marcus, l'animateur/vendeur qui officie sur différentes chaînes, ceux suivant son émission Chez Marcus diffusée sur Nolife en savent quelque chose. Donc il s'agit de gagner des points en dirigeant une Supergoat, comme Superman mais version biquette, en provoquant des dégâts dans une air de jeu définie. Contrairement à Pain, on contrôle son personnage, le faisant aller où l'on souhaite, sauf quand le moteur du jeu décide que non. Mais ça c'est une autre histoire.

Si le jeu possède de beaux effets, l'eau par exemple est jolie, il est plutôt pauvre graphiquement, avec des humains se déplaçant avec un balai dans l'arrière train, des voitures que, bon, bah elles font un bruit de voiture et ont 4 roues donc voilà. Ah, premier point, important, je ne serai pas objectif hein, pire, je n'ai pas fini le jeu, j'y ai joué 1h30, mais ce fut bien assez pour vous sortir cette chronique, car le jeu est chiant en fait, mais voyons pourquoi.

Déjà, le moteur physique est illogique, on pige pas pourquoi Superbiquette rebondie comme Pépé le putois, pourquoi on n'arrive pas à contrôler ce Jetpack inutile, et pourquoi au final, on s'énerve vite contre ce moteur de jeu. On peut faire pas mal de chose, lécher des truc, s'accrocher à ces trucs avec notre langue comme un caméléon (je ne cause pas de Jarod), mettre des coups de têtes, bêler, oki. Faire des sauts, double saut, Marche sur un mur, rebond contre un mur, exploser les autos, les bidons d'essence, les stations services, casser pas mal de chose, tout ça pour enchaîner les combos afin de gagner du point. Mais si dans Naughty bear (j'en ferai la chronique un jour promis) on s'amuse presque à faire ça, bien que ce soit lassant. Ici, bah si on rigole 5 minutes, le fun n'excèdera jamais cette poignée de minutes, jamais, pire, les bugs récurrents, cette physique incohérente qui fait ce qu'elle veut, les buts mal définis, bref, tout vous énervera.

L'écran de sélection donc, le début de l'aventure et un passage dans une piscine sèche.L'écran de sélection donc, le début de l'aventure et un passage dans une piscine sèche.
L'écran de sélection donc, le début de l'aventure et un passage dans une piscine sèche.L'écran de sélection donc, le début de l'aventure et un passage dans une piscine sèche.

L'écran de sélection donc, le début de l'aventure et un passage dans une piscine sèche.

On peut ou non activer des pouvoirs, genre double saut, chèvre ange, le jetpack etc via le menu, sauf que l'on s'en moque éperdument, les 2 ères de jeu proposées sont assez grandes, mais pourtant on en fait vite le tour, et ce n'est pas les différents challenges proposés qui vous forceront à reprendre le pad, ça non. Il y a des objectifs, plus ou moins faciles à atteindre, des statues de chèvres en or à trouver, des cubes aussi, mais bon, le côté exploration pue, et on préfèrera notre petite Lara Croft que Supergoat, plus sexy physiquement certes, mais surtout au niveau du fun, on préfère la saga de Crystal Dynamics sans problème. En plus, le reboot de Tomb Raider doit se trouver dans les même prix en occasion donc... pire la version 360 ou PS3 doit être moins chère et est plus jolie!

Ah, que dire niveau bug, la caméra qui devient épileptique quand on rentre dans un bâtiment, le fait que votre chèvre nage super bien aussi, sous l'eau c'est juste un calvaire, par moment on ne pige même pas ce que l'on fait, et pourtant, en terme de jouabilité, ça répond plutôt bien je trouve. On a quelques passages rigolos, comme le cimetière dans la map 2, avec cet espèce de monstre, le fait que les humains se demandent ce que fait une chèvre ici, ou comme quoi vous n'avez rien à faire ici ou alors certains vous trouvent cool, c'est en anglais certes, mais les textes français permettent à tous de bien jouer, même si les paroles des PNJ ne sont pas sous titrés.

Ah oui, je ne sais pas comment, mais on peut se retrouver avec un humain sur soi, et il ne part pas, pas compris, mais bon. En fait on essaiera de faire un peu à la Tony Hawk Pro Skater, d'enchaîner les combos et diverses combinaisons afin de gagner des points, avec ou sans super pouvoirs, mais très vite la lassitude se fait ressentir, mais je me répète il est donc l'heure de conclure.

On peut faire du tremplin, mais aussi voler dans les cieux.On peut faire du tremplin, mais aussi voler dans les cieux.
On peut faire du tremplin, mais aussi voler dans les cieux.On peut faire du tremplin, mais aussi voler dans les cieux.

On peut faire du tremplin, mais aussi voler dans les cieux.

Si j'avais trouvé ce jeu à 1 ou 2€ sur Steam, voir sur le Xbox Live, j'aurai ptet été tenté, le fait d'avoir pu y jouer gratuitement grâce au programme Gold fût parfait, j'ai compris pourquoi il n'y avait pas de version de démo, ce jeu ne vaut pas 1€, il ne vaut même pas l'heure trente que j'ai perdu, Microsoft se fout un peu de la gueule du monde en proposant une telle bouse gratuite, si vous êtes curieux, vous pouvez toujours l'essayer, mais sachez qu'au bout de 5 minutes, ce sentiment de lassitude ne vous quittera plus, même en essayant de relancer une partie, le côté "dingue" de l'idée de base est marrante, mais ce jeu ultra buggué, sans intérêt et à la physique aléatoire vous énervera plus qu'autre chose, ou pire, vous emmerdera, aussitôt téléchargé, aussitôt effacé. J'estime que le firme de Redmond lance un crachat à la figure de ses abonnés Gold en proposant une telle immondice en jeu gratuit, n'en faites pas un argument les gars (et les filles), car si Styx ou le précédent jeu (perdu le nom) ne sont pas immenses, ils ont des qualités de jeu qui les rendent sympa à jouer gratuitement, donc voilà, je vous le déconseille fortement, même si le jeu, comme moi, vous intrigue, c'est une pure perte de temps. Un jeu qui aurait dû rester à sa place, dans les oubliettes donc. Au pire pour 3€ de plus (enfin par rapport au prix normal de GS), vous pouvez vous offrir Vairon's Wrath sur Steam, oki, je ne l'ai pas encore acheté, mais je compte le faire, là, au moins, vous aurez un bon jeu. Comment puis je l'affirmer? Bah regardez la qualité sonore du jeu, la beauté graphique hommage aux jeux 8/16 bits, je sais pas, rien qu'avec des vidéos on sait que c'est mieux c'est tout.

@+

Y'a des passages sanglants, on peut mettre le feu, lécher ce qu'on veut et s'y accrocher, mais aussi se faire chevaucher.Y'a des passages sanglants, on peut mettre le feu, lécher ce qu'on veut et s'y accrocher, mais aussi se faire chevaucher.
Y'a des passages sanglants, on peut mettre le feu, lécher ce qu'on veut et s'y accrocher, mais aussi se faire chevaucher.Y'a des passages sanglants, on peut mettre le feu, lécher ce qu'on veut et s'y accrocher, mais aussi se faire chevaucher.

Y'a des passages sanglants, on peut mettre le feu, lécher ce qu'on veut et s'y accrocher, mais aussi se faire chevaucher.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article

Béa 26/08/2016 15:21

Coucou,
Je ne trouve pas que Goat Simulator soit pauvre graphiquement, bien au contraire ! Toutefois, je dois avouer que j’ai beaucoup sous-estimé ce titre avant de le découvrir. 