Hello world - SCANDAL

Publié le par Twinsunnien

Le disque en version DVD.

Le disque en version DVD.

Enfin, je traite enfin l'album Hello world, celui qui a poussé le groupe à revenir en France après leur unique passage à Japan Expo en 2008, le concert auquel j'ai assisté, donc nous voici avec le sixième album du groupe, que j'avais précommandé en version DVD comme je le fais d'habitude, et qui marque une volonté de s'ouvrir "overseas", au monde donc. Le quatuor est à la bourre par rapport à KIKKAWA You et d'autres artistes, mais mieux vaut tard que jamais. Du coup, nous retrouvons un son pop/rock, loin d'être désagréable. Sorti en décembre 2014, cet album est aussi disponible en Europe, donc vous n'avez pas d'excuse pour ne pas le trouver.

Et ça commence fort, vu que Image est, aujourd'hui encore, le meilleur main title d'un single du groupe depuis, fiou, je compte pas, passons le clip ridicule avec des tenues à chier, et restons sur la qualité du son, alors je ne vais pas dire un son européen, anglo saxon ou je ne sais quelle autres âneries, je ne pige rien à la musique, tout ce que je sais c'est que j'aime ce titre, avec un refrain efficace, mais jugez pas vous même.

Vidéo de SCANDAL YouTube Official Channel.

Your song est plus rock, un titre dynamique qui va bien, plaisant et enchaînant à la perfection avec Image donc, le refrain est lui aussi entêtant, et voilà là aussi un excellent titre, woooooo hooooo hooooo, enfin bon, de la bonne po/rock comme le groupe à l'habitude de nous offrir.

Love in action et son rythme plus haché, ou du moins les notes de la guitare de Mami moins fluides, se base sur la voix de Tomomi, alternant ainsi avec l'habituelle Haruna, un titre un peu plus calme mais tout aussi efficace que les précédents, bon, on notera la présence d'un peu d'électro bizarre me faisant penser à du Beck, rien de méchant ni d'effrayant pourtant. C'est cette "hachure" qui rend la chanson facilement reconnaissable je trouve, j'aime bien.

Le plus classique Departure, mélangeant les violons avec les instruments bien connus du groupe, même un xylophone, ça donne un titre assez émouvant et calme, agréable à écouter et empreint presque de mélancolie, allez, on l'écoute.

Vidéo de SCANDAL4VEVO.

Graduation revient à un son plus connu du groupe, toujours aussi agréable à l'écoute, un titre avec, encore une fois, un refrain qui reste, que l'on reconnait entre plusieurs. Bon, je ne m'attarde pas sur les paroles, je ne pane toujours rien en japonais, et ne cherche pas plus que cela à piger, un tort de ma part peut être, mais bon. En tout cas, un titre calme et sympa.

Yoake no Ryuseigun, avec son tie up Pokémon, encore un bon titre pop/rock, pas non plus exceptionnel je trouve, il s'écoute néanmoins dans la continuité de l'album, en plus le clip est rigolo.

Vidéo de SCANDAL4VEVO.

Là nous allons attaquer la partie moins connue, et pourtant ultra violente du groupe, Onegai nabigeshon accélérant la cadence, avec un son nettement plus rock, une basse dynamique à souhait, un bon duo vocal Haruna/Tomomi, un titre ultra pêchu, giga plaisant, me rappelant les meilleurs passages de Queens are trumps (pas Donald Trump voyons), Mami y va de son solo de guitare qui va bien, un excellent titre à découvrir.

Bon, Runners high est plus connu car sorti en single, avec un son étonnant, la faute à T.M. Revolution? En tout cas j'aime bien ce titre, peut être plus pop, ou je sais pas, mais moins proche de ce que nous avait habitué le groupe. Petite vidéo.

Vidéo de SCANDAL4VEVO.

Honn wo yomu. Je ne dirai qu'une chose Mami au chant. Voilà, tout est dit, vous savez (ou pas) comment j'adore sa voix, un titre en plus bien agréable, mais de toute façon elle pourrait chanter du caca que j'aimerai, donc j'adore ce titre, peut être pas le plus fou de l'album, mais tout de même très bon.

Can beer reste sur la lancée connue du groupe, rien de surprenant, on y entend Tomomi sur une mélodie rythmée essentiellement par la batterie de Rina. Un refrain sympa mais sans plus, il manque un truc pour en faire un excellent titre, bien sûr je saurai dire quoi, j'aime bien sans plus.

Winter story se la joue plus balade, avec un son électro et même un son introductif me rappelant les Atomic Kitten. Oui, les chatons atomiques, vous ne connaissez pas? Pas grave, c'était un grils band britannique des années 90, passons. Un titre un peu mou du bulbe, jouant avec les deux voix de Haruna et Tomomi, il s'écoute bien mais sans plus aussi.

Grosse surprise pour le pénultième titre de l'album, Rina, a.k.a. batteuse pour Inod, se voit confier le chant intégrale d'un titre, c'est Oyasumi, soit disant suite de je ne sais plus quel titre du groupe, j'ai pas retenu. Une chanson mou du bulbe aussi, malgré une accélération un peu tardive, pas déplaisant, mais loin d'être exceptionnel, le seul truc qui me plait bien, ce sont les chœurs du groupe, sinon c'est un titre atypique uniquement parce qu'ile st chanté par Rina, peut être qu'un jour j'en comprendrai les paroles et le trouverait trop bien, pour l'instant j'aime bien mais sans plus.

Place of life clôt Hello world avec une très belle chanson, un peu calme et plus pop, elle est notée "feat. Tetsuya Komuro", mais pardon, je ne remarque pas de voix supplémentaires, je dosi avoir une oreille de merde, je ne sais pas, en tout cas un très beau titre qui termine un album loin d'être mauvais, mais pas parfait non plus.

Car si après écoute, j'avais trouvé des qualités insoupçonnées à Standard,
Hello world et son ouverture au monde nous montre que le groupe sait faire des chansons efficaces et agréables, mais semble avoir perdu ce petit truc en plus, on perd en son purement rock, les balades sont presque insipides, décevantes disons, et si le tout, l'ensemble est cohérent, le virage vers la pop, amorcé depuis le décevant Baby Action, semble presque prit, de façon moins brutale qu'entre les troisième et deuxième album, ce qui passe plus facilement je trouve. Et même si les 13 pistes pour une grosse cinquantaine de minutes passent rapidement, il n'en reste pas autant d'excellents titres, vous savez, des titres que l'on a envie de connaître, que l'on retient et que l'on mmmh mmmhh toute la journée. Cette album n'est pas décevant, mais il n'est pas non plus le meilleur du groupe, plaisant mais pas mémorable, un peu comme si le groupe cherchait à se fondre dans la masse, perdant au passage de la puissance de son son, pour tout dire j'écoute encore des titres de Queens are trumps, Best SCANDAL ou Standard. Des titres de Hello world, euh, bah non en fait, à part Honn wo Yomu qui peut, parfois, faire une apparition dans ma playlist, le reste n'est pas assez marquant pour s'immiscer dans mon lecteur MP3, et pourtant, je le répète, l'album est plaisant à écouter. Pas une déception, mais pas un disque culte non plus. Ceci dit ile st à écouter, histoire de se faire son opinion. Le reportage de 50 minutes de la version DVD est marrant, nous voyons les filles parler de Hello world, mais comme il n'y a pas de sous titres et que je ne pige pas le japonais, bah je regarde les images et c'est marrant pour le fan que je suis de voir ça, la façon dont elles bossent, donc agréable reportage aussi.

@+

Vidéo de solfaman.

Publié dans Musique-Spectacle

Commenter cet article